Forum Prison
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 13 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 13 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 335 le Dim 18 Jan 2015, 19:14

[Actualité]Belgique : droit de grève , oui mais..

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Actualité]Belgique : droit de grève , oui mais..

Message  Tatie le Sam 30 Avr 2016, 09:20

Le droit de grève existe et tous plus ou moins on l'a exercé un jour ou l'autre pour faire entendre des revendications personnelles ou collectives.
En ce moment , en Belgique, ce sont les surveillants des prisons qui sont en gréve, il revendiquent entre autres une hausse de salaire .

mais comme le dit un détenu : "Les fautifs, c'est pas nous! Ce n'est pas de notre faute si ils sont mal payés"
il a raison non?

Quand il y a gréve dehors, on râle parce que les transports sont réduits, parce que le courrier n'arrive pas, parce on revendique mais on sait qu'on va perdre une partie de son salaire, on râle parce que les routiers sont pas très sympa de rouler "escargot" , que certains produits ne sont plus livrés en magasin, etc....
on râle, on sait tous ça, mais on fait avec , ou plutôt sans, parce que ça n'a pas tant de conséquences que ça et on trouve des moyens de contourner tous ces désagréments et parce que quelques part, pour quelques uns ont est solidaires de ces grévistes parce que toute lutte peut amener un mieux pour l'avenir!

Mais une gréve en prison, ça a des effets que personne ne peut contourner!
en Belgique dans les prisons , c'est la police qui remplace les grévistes, parce que quand meme, on peut pas laisser une prison sans personnel, mais  ...

un détenu témoigne :

"Cela se passe très mal. La porte s'ouvre une fois par jour, pour les repas de la journée. Et puis, plus rien. La poubelle est remplie, elle pue, personne ne vient la vider. La toilette est bouchée depuis 3 jours, tout le monde s'en fout. On nous laisse dans notre merde. Normalement, on a droit à un préau par jour. Depuis, lundi on n'est pas sorti de notre cellule. De 18h à 20h, on peut avoir des activités, bavarder, jouer avec les autres détenus, mais ici rien de tout ça! C'est insupportable. "

"on les appelle, mais personne ne vient. On a un bouton pour les appeler et une lumière s'allume au-dessus de notre cellule. Mais ça ne sert à rien. On frappe sur la porte, on casse des meubles, mais rien n'y fait. On a encore plus l'impression d'être coupé du monde. Si un détenu a un problème de santé, personne ne viendra l'aider. C'est inhumain comme situation."

"Tout le monde en a marre. Certains sont seuls en cellule, sans télévision, sans radio, sans aucun contact. Déjà, en prison, c'est pénible. Mais là, c'est encore pire. Certains détenus n'en peuvent plus."

"on les comprend les gardiens. Mais pas pendant 4 jours quand même! Un jour d'accord, mais là ils vont terminer la semaine, ils veulent aller au finish. Tant qu'ils n'auront pas ce qu'ils veulent, ils vont continuer. Et pendant ce temps-là, on n'aura rien. Pas de préau, pas d'activités, pas de visites. On ne pourra pas voir nos familles ce weekend, ce n'est pas humain. Je vous dis, un pas en-dehors de la cellule, on ne peut pas! On est là dans 9 mètres carrés, à 2, depuis 4 jours. "

"On nous apporte le repas de midi. Et puis le repas du soir et le petit-déjeuner en même temps"

"La grève a commencé lundi à 22h. Depuis ce moment-là, on est bloqués en cellule. On ne peut pas laver notre linge, on ne peut pas laver notre cellule non plus. Au niveau de la nourriture, c'est de l'abus. Aujourd'hui on avait des raviolis qui étaient... J'ai jamais vu ça de ma vie. C'est une catastrophe."



on voit comment ça impacte sur le quotidien des détenus et comment ça rend les conditions de vie encore plus catastrophiques.

la question que je me pose, c'est : en quoi les politiques et l'administration Belge vont être sensibles à cette gréve qui, au final touche plus les détenus que la vie sociale
Déplacer des flics pour remplacer les gardiens, c'est gênant, mais vont-ils prendre la mesure de ce que ça "coûte" aux détenus?

ça se passe en Belgique, en France, je ne sais pas si les gardiens pourraient faire une telle gréve (je ne connais pas leurs possibilités d être gréviste en interne) alors ça nous touche moins surement...mais quand meme...

mais imaginez, juste 2 mn, que ça soit nos proches qui vivent ça, on s'indigne, on compatit ou pas?
le droit de gréve, je suis pour, j'en ai usé et abusé mais quand ça soumet les autres à des conditions si difficiles, ça me pose vraiment un problème et ça donne à réfléchir.

pas vous?


Dernière édition par Tatie le Dim 12 Juin 2016, 09:07, édité 3 fois

Tatie
V.I.P.
V.I.P.

Niveau d'alerte : Aucun avertissement
Messages : 13962
Réputation : 317
Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Actualité]Belgique : droit de grève , oui mais..

Message  Invité le Dim 01 Mai 2016, 17:42

bonjour,

je ne sais pas comment est régie la Belgique, mais en France souvent les manifestations trouvent une solution.
nous sommes les "spécialistes" des manifestations en tout genre... et le gouvernement courbe l'échine quand ces manifestations prennent de l'ampleur.
mais, pour les détenu(e)s, à ma petite échelle, je ne pense pas que le gouvernement se mouillerait pour suivre et trouver une solution à un quelconque conflit émanant des détenu(e)s....
les prisons françaises, elles aussi, rencontrent de graves problèmes (soins, trop de pouvoirs à l'administration pénitentiaire, gamelles dégueulasse, insalubrité etc...) sans que le gouvernement ne lève un cil...
il ne me reste qu'à vous souhaiter que cette grève cesse et que vos conditions de détention reprennent leur cours.
bon courage dans l'épreuve qui vous est imposée.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Actualité]Belgique : droit de grève , oui mais..

Message  Tatie le Lun 02 Mai 2016, 13:28

Pendant ce temps, les compagnes et enfants des prisonniers tirent la sonnette d'alarme.

Les conditions de détention des détenus se sont nettement dégradées en raison de la grève des agents pénitentiaires qui dure depuis près d'une semaine. À Tournai, plusieurs épouses dénoncent des conditions "inhumaines" pour les prisonniers. Ils sont privés de tout, y compris d'électricité d'après plusieurs témoignages de proches qui nous ont contactés via le bouton orange Alertez-nous.

"Ils n'ont plus du tout de préau, ni douche, ni visite, ni courrier, ni téléphone, ni suivi médical. Tout ce qu'ils ont c'est être renfermé 24/24h entre 4 murs sans même pouvoir se laver ou se changer de vêtements", dénonce Alison. Elle s'inquiète pour ses enfants : "Cela va faire 3 semaines qu'ils n’ont pas vu leur père puisque le mercredi 20, il y a eu une grève et que la visite des enfants a lieu le mercredi. Pour moi, ils devraient organiser au moins une visite pour les enfants. C'est déjà très dur pour eux à la base, personne ne pense à eux", ajoute-t-elle.

Une autre femme de prisonnier à Tournai s'inquiète pour son mari et ses enfants. "Cela fait une semaine que nous sommes sans nouvelle puisqu'il ne peut pas nous téléphoner. Nous avons 2 enfants qui n'ont pas vu leur papa puisque les visites sont interdites aussi", regrette-t-elle. Elle dénonce les "conditions déplorables" dans lesquelles se retrouvent les détenus et se demande: "Comment mes enfants vont-ils retrouver leur papa?"

Une troisième maman est tout aussi angoissée : "Nos enfants demandent après leur papa, nous ne savons plus quoi leur répondre... Cette grève doit s'arrêter", lance-t-elle.

Tatie
V.I.P.
V.I.P.

Niveau d'alerte : Aucun avertissement
Messages : 13962
Réputation : 317
Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Actualité]Belgique : droit de grève , oui mais..

Message  Tatie le Lun 02 Mai 2016, 13:30

les gardiens grévistes, les autorités entendront-elles mieux les angoisses des familles que les revendications du personnel?

rien de moins sûr ....

mais en attendant , ce sont les détenus qui morflent !

Tatie
V.I.P.
V.I.P.

Niveau d'alerte : Aucun avertissement
Messages : 13962
Réputation : 317
Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Actualité]Belgique : droit de grève , oui mais..

Message  Invité le Lun 02 Mai 2016, 15:39

c'est affligeant de lire ça.
une grève qui a de lourdes conséquences sur les détenus et leur famille.
en souhaitant que les familles soient entendues pour un retour normal quant à leur
détention et leur droit de visite.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Actualité]Belgique : droit de grève , oui mais..

Message  Tatie le Jeu 05 Mai 2016, 07:54

L'ordonnance de référé rendue mardi après-midi par la présidente du tribunal de première instance de Nivelles instaure un service minimal au profit des détenus dans les prisons en grève d'Ittre et de Nivelles. La décision fait suite à une action entreprise par quarante détenus des deux établissements pénitentiaires, pour protester contre leurs conditions de détention durant la grève des gardiens qui a commencé la semaine dernière.

L'avocat de l'Etat belge avait répondu à l'audience qu'à son sens, il fallait garantir les repas aux détenus, la visite de leur avocat, l'accès aux douches au moins un jour sur deux, et l'accès aux soins médicaux. Les avocats représentant 40 détenus d'Ittre et de Nivelles, eux, sollicitaient également pour leurs clients le droit de téléphoner à leur famille et à leur avocat, des visites sur place des familles, ainsi qu'un minimum d'exercices physiques et une promenade quotidienne ou une autre activité récréative en plein air, le tout sous peine d'une astreinte de 1.000 euros par jour et par détenu.

Le tribunal ne leur a pas donné raison sur toutes leurs demandes dans l'ordonnance rendue mardi après-midi: L'Etat belge est condamné à fournir aux quarante détenus trois repas par jour dont un repas chaud, l'accès aux douches un jour sur deux, l'accès au téléphone un jour sur deux, deux visites familiales par semaine, et l'organisation de deux jours de visite par semaine pour les avocat et la commission de surveillance. Le tout sous peine d'une astreinte de 10.000 euros par infraction dans les 24 heurs suivant la signification de l'ordonnance. "Symboliquement, il s'agit d'une décision importante, qui instaure un service minimal dans les prisons en grève afin de garantir des conditions de détention acceptables des détenus", a réagi mardi après-midi l'avocat de douze des quarante détenus qui ont intenté cette action en référé.

RTL-info-03-05-16

Tatie
V.I.P.
V.I.P.

Niveau d'alerte : Aucun avertissement
Messages : 13962
Réputation : 317
Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Actualité]Belgique : droit de grève , oui mais..

Message  Tatie le Jeu 05 Mai 2016, 07:57

décision rendue, mais dans un reportage, il est dit que, comme en France, l’État prefere payer plutôt qu'appliquer la décision.
alors je doute que ça change bien grand chose pour les détenus dans l’immédiat.
Les détenus commencent à manifester leurs mécontentements, leur ras le bol, leur frustration.
ça risque de s'enflammer à tout moment !

Tatie
V.I.P.
V.I.P.

Niveau d'alerte : Aucun avertissement
Messages : 13962
Réputation : 317
Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Actualité]Belgique : droit de grève , oui mais..

Message  Tatie le Mar 10 Mai 2016, 19:27

un exemple dans les prisons belges finalement pas si différentes des nôtres, hormis la grève actuelle :


Avec 360 détenus pour 288 places disponibles, la prison de Forest offre des conditions de vie lamentables à ses détenus et à ses agents. Et depuis les grèves, la situation ne fait qu'empirer: les douches sont quasiment inexistantes tandis que certains détenus n'ont eu droit qu'à trois promenades d'une demi-heure. "La buanderie, est également fermée pour des raisons de sous-effectif. Des détenus dorment dans des draps qui n'ont pas été lavés depuis 40 jours", dit le directeur lui-meme

Mais ce n'est évidemment pas la seule difficulté: la prison de Forest, menacée de fermeture, est dans un piètre état. "L'aile D a dû être fermée car le toit s’effondrait". Si on ajoute à cela des problèmes d'humidité et de dégradation du sol, il n'est pas difficile d'imaginer la situation dans laquelle se trouve la prison bruxelloise. "Les trous dans les cellules" par contre, c'est faux. "Mais il n'est pas rare de voir des cafards ou des rats se balader dans les couloirs".

Tatie
V.I.P.
V.I.P.

Niveau d'alerte : Aucun avertissement
Messages : 13962
Réputation : 317
Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Actualité]Belgique : droit de grève , oui mais..

Message  Tatie le Dim 15 Mai 2016, 10:10

Scandale dans les prisons de Belgique: des êtres humains traités comme des bêtes sauvages


Appel des intellectuels aux autorités politiques et judiciaires belges

Cas de conscience : au nom de la dignité humaine



Des êtres humains traités comme des bêtes sauvages : telle est aujourd'hui, au centre de notre Europe dite civilisée et démocratique, l'horrible, indigne et scandaleuse situation que sont contraints de vivre quotidiennement, privés des droits les plus élémentaires, des centaines d'hommes et de femmes dans les prisons de Belgique !

Dix-huit jours ! Voilà donc presque trois longues et éprouvantes semaines, en effet, qu'une grève générale au sein du personnel pénitentiaire, lui-même soutenu par les syndicats compétents, paralyse le fonctionnement de ces établissements. Et ce, sans que la moindre solution, dans le dialogue censé être instauré avec l'actuel gouvernement, et le ministère de la justice en premier lieu, ne soit en vue. La situation est, paraît-il, " bloquée ", faute de moyens financiers supplémentaires, a prétexté le Ministre de la Justice, pour répondre aux légitimes et compréhensibles revendications, en matière salaire et de sécurité, des grévistes.

L'enfer de ces détenus : une grave insulte à la dignité humaine !

Résultat ? Aussi honteux qu'ignoble pour le sort de ces malheureux détenus, qui paient un lourd tribut, actuellement, pour tout le monde ! Même le mot "dégradant", au regard de la dignité humaine, s'avère, en ce douloureux cas, un euphémisme, bien en-dessous de la triste et cruelle réalité !

Des hommes et des femmes sont enfermés jour et nuit, parfois par groupe de trois, sans possibilité de sortir, ne fût-ce que pour prendre une douche, aller aux toilettes ou faire une courte promenade dans les préaux, de leur cellule : des cellules, pour corser l'affaire, exiguës et insalubres, où l'air, sous les premières chaleurs, est, littéralement, étouffant, asphyxiant. Les prisonniers sont souvent obligés de casser les fenêtres pour pouvoir respirer. Abominable !

Ainsi, ces hommes et ces femmes, depuis dix-huit jours, sont-ils privés de toute visite, que ce soit de leurs familles ou de leurs avocats, et donc de tout contact avec l'extérieur. C'est, pour eux, l'isolement le plus complet, le plus inhumain et le plus insupportable, comme s'ils étaient abandonnés, sans pitié ni compassion, à leur cruel destin. Ils n'ont donc pas, non plus, de vêtements pour se changer : des conditions de vie, ou plutôt de survie, désastreuses ; une hygiène déplorable, dangereuse pour la santé, tant physique que mentale ; une odeur pestilentielle derrière les barreaux ! Pis : ce n'est que depuis deux jours, seulement, qu'ils reçoivent, livrés par l'armée, qui a pris momentanément le relais du personnel en grève, des repas plus ou moins corrects : le minimum, bien que misérable, requis !

Bref : c'est l'enfer ; une situation, que même les bêtes de cirque ou les animaux de zoo ne connaissent pas, à rendre fou, à pousser au suicide ou à la révolte, que d'aucuns ont cependant préféré appeler, dans leur hypocrite jargon, " mutinerie ".

Un crime contre l'humanité

Ainsi, face à l'urgence de ce drame humanitaire, à ce désespoir sans nom et à cette insoutenable détresse, est-ce donc, plus encore qu'un cri de révolte, un appel à l'humanité que nous lançons solennellement ici afin que ces centaines d'hommes et de femmes retrouvent au plus vite, instamment, leur dignité tout autant que leurs droits.

L'incurie, sinon le désintérêt, que manifestent les autorités belges compétentes, dans ce dossier politique et judiciaire, n'est pas loin de s'apparenter, dans cet effroyable cas, à un crime contre l'humanité ! Elles devront en répondre, un jour, aussi bien devant les tribunaux que face à leur propre conscience !



Premiers signataires :

Daniel Salvatore Schiffer : philosophe, écrivain, porte-parole francophone du Comité International contre la Peine de Mort et la Lapidation.

Véronique Bergen : philosophe, écrivain.

Luc Ferry : philosophe, ancien Ministre français de l’Éducation Nationale.

Marek Halter : écrivain.

Martine La Haye : historienne, directrice générale honoraire du Ministère belge de la Culture.

Jack Lang : président de l'Institut du Monde Arabe (Paris), Ministre français de la Culture sous la présidence de François Mitterrand.

Jean-Pierre Orban : écrivain.

Dolorès Oscari : directrice du Théâtre Poème 2 (Bruxelles).

Pierre Rizzo : médecin, vice-président de l'association humanitaire " Médecins du Désert ".

Élisabeth Roudinesco : historienne, psychanalyste.

Frédéric Saenen : écrivain, critique littéraire.

Daniel Sluse : directeur de l’École Supérieure des Arts de la Ville de Liège.

Jean Soler : philosophe des religions.

Jeanie Toschi Marazzani Visconti : essayiste.

Tatie
V.I.P.
V.I.P.

Niveau d'alerte : Aucun avertissement
Messages : 13962
Réputation : 317
Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Actualité]Belgique : droit de grève , oui mais..

Message  Invité le Dim 15 Mai 2016, 10:20

c'est vraiment scandaleux de lire ça..
une situation qui perdure depuis 18 jours sans trouver de solutions...
il n'y a que dans les prisons où on peux voir un tel manque de responsabilités des autorités belges.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Actualité]Belgique : droit de grève , oui mais..

Message  Amarok le Dim 15 Mai 2016, 19:07

La poursuite de cette grève aggrave considérablement des conditions de détention déjà insupportables .Une situation lamentable qui s'éternise ,alors que les droits fondamentaux et basiques des détenus belges comme manger ,se laver,aller en promenade ne sont plus assurés! C'est révoltant qu'on puisse laisser des gens carrément à l'abandon , avec les risques que cela comporte ,dans un pays civilisé,et à notre époque...

Amarok
V.I.P.
V.I.P.

Niveau d'alerte : Aucun avertissement
Messages : 795
Réputation : 88
Age : 54
Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Actualité]Belgique : droit de grève , oui mais..

Message  Invité le Lun 16 Mai 2016, 10:34

Une grève qui n'emmerde personne est rarement prise au sérieux, ici le problème c'est que les victimes de cette grève sont des gens dont tout le monde se fout déjà au départ.

Et d'ailleurs qui ici s’intéresserait à cette grève s'il n'avait pas un proche en prison ?

Dans une société qui se replie sur elle même comment sensibiliser les gens sur le fait qu'il est scandaleux que l'on puisse traiter des humains moins bien que des animaux ?

Je ne remets pas en cause le droit de grève le faire serait une façon commode pour les directions et les politiques de se dédouaner de leur responsabilités, incompétences et incurie. Je suis contre le fait que les gens qui ont des revendications quelles qu'elles soient doivent en arriver là pour les faire entendre : le rapport de force.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Actualité]Belgique : droit de grève , oui mais..

Message  Tatie le Lun 16 Mai 2016, 19:29

de plus en plus surréaliste la situation là-bas!


Après les enquêteurs de la PJF de Liège qui surveillent les détenus, le directeur de la prison qui sert les repas, la police qui trie le courrier, voilà désormais l’arrivée d’un nouveau corps de sécurité à la prison de Lantin. Les pompiers de Liège y ont fait leur « joyeuse » entrée ce samedi !

Depuis samedi, deux pompiers sont donc présents lors de chaque garde de 8 heures. Pour éteindre les flammes ? Que nenni ! « Ils sont interdits d’intervention », explique le président de la délégation CGSP des pompiers de Liège. « Pourquoi ? Je n’en sais rien. Donc, en cas d’incendie dans une cellule, ils apportent l’extincteur au gardien, lui montrent comment le faire fonctionner et le laissent faire. Une fois le feu éteint, ils vont dans la cellule pour voir si tout se passe bien et pour ventiler les lieux. On est complètement inefficace ! On retire ainsi deux pompiers de l’opérationnel alors que les pompiers n’ont rien à faire en prison. »

Tatie
V.I.P.
V.I.P.

Niveau d'alerte : Aucun avertissement
Messages : 13962
Réputation : 317
Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Actualité]Belgique : droit de grève , oui mais..

Message  Tatie le Ven 20 Mai 2016, 10:58

3 semaines que ça dure !


Le commissaire aux droits de l'homme du Conseil de l'Europe, Nils Muiznieks, a appelé vendredi la Belgique à trouver d'urgence une solution respectant les droits humains des détenus. "Je suis extrêmement préoccupé par la situation dans un certain nombre de prisons en Belgique, où les conditions de vie des détenus se sont rapidement détériorées à la suite d'une grève entamée par les gardiens pénitentiaires", a-t-il déclaré.


"Dans les cas les plus sérieux, des détenus n'ont pas été autorisés à quitter leur cellule depuis plusieurs semaines, n'ont pas accès à leurs avocats, pas reçu de visites de leur famille et pas été en mesure d'avoir accès aux services de santé", déplore le commissaire, qui pointe également les mauvaises conditions sanitaires dans plusieurs établissements pénitentiaires, en raison d'un manque d'accès réguliers au salles de douche et de bain.


M. Muiznieks rappelle que l'article 3 de la convention européenne des droits de l'Homme interdit les traitements inhumains ou dégradants dans les prisons européennes, tout en fixant des balises claires en matière d'hygiène, de conseils légaux, de contacts avec l'extérieur ou encore de récréation pour les détenus.

7sur7-20-05-16

Tatie
V.I.P.
V.I.P.

Niveau d'alerte : Aucun avertissement
Messages : 13962
Réputation : 317
Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Actualité]Belgique : droit de grève , oui mais..

Message  Tatie le Mar 24 Mai 2016, 15:14

la greve perdure
de plus en plus de détenus portent plainte
et d'autres en preventive sont libérés parce que les conditions sont devenues totalement insupportables, le juges le reconnaissent comme on peut le lire ici :

"Bien que les mauvaises conditions de détention dans certaines prisons (entre autres Forest) soient dénoncées depuis des années par le Comité européen pour la prévention de la torture et des traitements inhumains et dégradants, il n’y a toujours pas de solution. À cause de la grève du personnel pénitentiaire depuis le 26 avril et en dépit du dévouement de directeurs et de certains gardiens volontaires, la situation est devenue intenable", écrit la magistrate pour motiver sa décision.

la juge arrive à la conclusion suivante : "Nous pouvons constater que les droits de l’homme de Monsieur X ne sont pas respectés à la prison de Forest. Le danger limité qu’il représente pour la société ne justifie pas la souffrance qu’il doit subir actuellement en prison."


si ça pouvait servir à reconnaître que quelques soient les conditions de détentions certaines préventives (certaines etant evidement indispensables) n'ont pas lieu d’être, ça serait une conséquence positives de cette greve!
mais il est grand temps que les autorités belges trouvent une solution rapide à la situation actuelle

Tatie
V.I.P.
V.I.P.

Niveau d'alerte : Aucun avertissement
Messages : 13962
Réputation : 317
Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Actualité]Belgique : droit de grève , oui mais..

Message  Invité le Mer 25 Mai 2016, 10:27

là on pourra constater que la préventive n'est pas particulièrement indispensable...
que le tribunal a pris la décision qui s'impose en motivant ses conclusions par le fait que leur souffrance en prison est plus importante que le danger limité qu'ils représentent pour la société.
souhaitant que ce conflit se termine rapidement et que les détenus retrouvent des conditions de détention décentes.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Actualité]Belgique : droit de grève , oui mais..

Message  Tatie le Jeu 26 Mai 2016, 19:28

ça se corse en Belgique
peut-être une issue lundi mais rien de gagner pour le moment

voici un témoignage de la situation :


La grève dans les prisons ne sera donc pas levée avant lundi. Au plus tôt. Si les agents pénitentiaires acceptent ce jour-là le protocole d’accord proposé par le ministre de la justice, Koen Geens .

Ce n’est pas gagné. Mercredi midi, des gardiens en grève devant la prison de Lantin, le plus gros établissement pénitentiaire du pays (plus de 900 détenus pour 694 places), ont déjà décrété que ce serait non. Les agents de la prison liégeoise avaient déjà été les premiers à rejeter, le 6 mai, le premier protocole d’accord proposé par le ministre Geens, annonçant alors qu’ils iraient "au finish"…

A l’intérieur de la prison de Lantin, la tension est à son comble. La perspective de passer un week-end de plus sans douche, sans préau, sans cantine, sans linge de rechange, sans distribution de papier de toilette (cela a été le cas pendant une semaine !) et surtout, sans visites, pousse les détenus au désespoir.

"Ils deviennent fous à l’intérieur"

"Hier, il y en a un qui m’a dit au téléphone : ‘Si ça continue encore, si la grève ne cesse pas, toutes les 30 minutes, l’un de nous va se pendre. On n’a plus que ça à faire pour que ça s’arrête.’ Je ne dis pas qu’ils vont passer à l’acte, mais c’est ça qu’ils disent. Ils deviennent fous à l’intérieur. Ils n’en peuvent plus. On entend des hurlements…"
, témoigne Josiane G, maman d’un condamné détenu à Lantin.

Au début de la grève, entamée le 25 avril, Mme G a constitué un groupe sur Facebook pour que les familles de détenus puissent se soutenir et échanger des informations sur le suivi du mouvement. Plus de 430 personnes sont inscrites et partagent les échos qui parviennent des différents établissements pénitentiaires.

Entre les murs

Josiane G est aussi en contact téléphonique, "au moins trois fois par jour", avec des détenus de Lantin qui disposent d’un GSM. "J’ai des témoignages en direct. Beaucoup de choses ne sortent pas des murs. J’essaie d’être leur voix. Je les écoute. Je les guide", explique celle qui apparaît un peu comme la syndicaliste des détenus. "Je suis intervenue pour un gars qui avait mis le feu à son matelas et s’était barricadé dans sa cellule. C’est moi qui ai appelé les pompiers et la police, en donnant le numéro de cellule", explique-t-elle.

Elle est informée des drames en direct. Comme il y a trois jours, quand un homme s’est pendu, "au cachot et pas dans sa cellule", affirme-t-elle. Elle dit encore que, la semaine dernière, en ligne avec un détenu, elle a entendu un échange : "Arrêtez, il est mort, vous ne voyez pas qu’il est mort ?" C’était le mardi de la rixe mortelle entre deux détenus hébergés dans l’annexe psychiatrique. Il était 17 heures et "pas 21h30" comme on l’a raconté, soutient-elle.

Le chaos même en dehors des grèves

Derrière les murs, la situation est déjà chaotique en dehors des périodes de grève. Le fils de Josiane, multirécidiviste pour des faits de roulage (conduite sans permis mais pas d’accident ni de blessés) est écroué à Lantin depuis août 2015. "Par manque de places, il se trouve dans la tour des prévenus. Il n’a donc pas droit aux cellules ouvertes en soirée comme c’est pourtant prévu pour les condamnés", dénonce-t-elle.

Depuis que les gardiens ont débrayé, c’est carrément l’enfer. Les cellules sont détruites, brûlées, les immondices s’entassent - les photos ont circulé. Les poux, la gale et la tuberculose se répandent, ajoute Josiane. Qui n’a plus vu ni entendu son fils - lui n’a pas de GSM… - depuis le début de la grève. "J’ai juste droit à voir son bras au sixième étage. Il me fait signe quand il sait que je suis devant. Il a eu droit à une douche dimanche. La première depuis le 25 avril."

Tatie
V.I.P.
V.I.P.

Niveau d'alerte : Aucun avertissement
Messages : 13962
Réputation : 317
Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Actualité]Belgique : droit de grève , oui mais..

Message  Tatie le Jeu 26 Mai 2016, 19:30

pour le bien de tous il est urgent de trouver une issue à ce conflit!
ça ne doit pas durer plus.
si les détenus sont là, c'est pas pour rien, mais ils ne méritent pas de vivre dans ces conditions là!

Tatie
V.I.P.
V.I.P.

Niveau d'alerte : Aucun avertissement
Messages : 13962
Réputation : 317
Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Actualité]Belgique : droit de grève , oui mais..

Message  Tatie le Sam 28 Mai 2016, 11:01

Ce vendredi, des détenus condamnés répondant à une série de conditions ont été avertis qu’ils bénéficiaient de 14 jours de congé pénitentiaire, accordés directement. La durée de ce congé exceptionnel pourrait être allongée, « si la situation de besoin devait se prolonger ». Autrement dit, si la grève des gardiens de prison devait se poursuivre. Certains ont pu quitter la prison dans l’élan, d’autres le feront ce samedi.

Cette « bouffée d’oxygène », comme la surnomment les directeurs de prison qui la demandaient depuis plus de deux semaines au ministre de la Justice, concernerait entre 150 et 200 détenus au total. Après un peu plus d’un mois de grève, elle aurait été accueillie par les concernés avec « énormément d’émotion »


lesoir-27-05-16

Tatie
V.I.P.
V.I.P.

Niveau d'alerte : Aucun avertissement
Messages : 13962
Réputation : 317
Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Actualité]Belgique : droit de grève , oui mais..

Message  Tatie le Sam 28 Mai 2016, 11:04

je ne sais pas si le conflit trouvera une résolution à court terme mais si on doit en relever pour le moment une chose positive, c'est donc la sortie en avance des ces détenus!
ne dit-on pas qu'à toute chose malheur est bon?



Tatie
V.I.P.
V.I.P.

Niveau d'alerte : Aucun avertissement
Messages : 13962
Réputation : 317
Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Actualité]Belgique : droit de grève , oui mais..

Message  Tatie le Lun 30 Mai 2016, 18:05

c'est râpé pour le court terme, les gardiens ont rejeté les propositions et poursuivent la grève.

Tatie
V.I.P.
V.I.P.

Niveau d'alerte : Aucun avertissement
Messages : 13962
Réputation : 317
Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Actualité]Belgique : droit de grève , oui mais..

Message  Amarok le Lun 30 Mai 2016, 19:23

Sage décision que ces autorisations de sorties exceptionnelles,d'autant que le conflit s'enlise...

Amarok
V.I.P.
V.I.P.

Niveau d'alerte : Aucun avertissement
Messages : 795
Réputation : 88
Age : 54
Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Actualité]Belgique : droit de grève , oui mais..

Message  Invité le Mer 01 Juin 2016, 09:53

plus d'un mois de conflit...
des solutions ont été trouvées pour certains détenus, mais que deviennent les autres ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Actualité]Belgique : droit de grève , oui mais..

Message  Tatie le Mer 01 Juin 2016, 10:38

Témoignage

Sorti de prison il y a quelques jours, cet ancien détenu raconte son quotidien derrière les barreaux de Forest, où la grève se poursuit depuis plus de 35 jours.

La situation est apocalyptique d’après cet homme. "C’est inhumain, on nous laisse dormir dans nos déchets, dit-il. Les poubelles s’entassent. Dans ma cellule, j’avais 7 ou 8 sacs plastique remplis de poubelles. Il y a une odeur qui attire les souris. On est restés 30 jours 24 heures sur 24 dans la cellule."

Aujourd’hui libéré, il dit s’être senti abandonné : "Personne n’a pensé aux détenus. On reste des êtres humains. Vous vous imaginez 20 jours sans douche ? Vous imaginez l’odeur ? Il faut être sur place pour comprendre", lance-t-il.

Dans une telle situation, il vaut mieux ne pas tomber malade car le suivi médical est réduit au strict minimum. "Y’a pas de médecin, y’a rien. Vous pouvez taper toute la nuit, toute la journée…", explique encore cet homme libéré il y a peu.


Un détenu s'ouvre les veines, un autre se jette du troisième étage...

À cause manque de personnel pénitentiaire, les visites et promenades sont aussi annulées. "24 heures sur 24 dans la cellule, aucun contact avec l’extérieur, on a eu droit à un coup de fil qu’après 17 jours", raconte-t-il.

Cet ex-détenu a vu un homme tenter de s’ouvrir les veines pour voir ses proches. Un autre a commis un geste encore plus inimaginable : "Il s’est jeté du troisième étage dans le couloir et il s’est cassé la hanche et la jambe, en espérant aller à l’hôpital et que sa famille puisse venir le voir".

Si, au début de la grève, les détenus comprenaient les revendications des surveillants, désormais, la relation est rompue : "Il y avait une confiance entre les surveillants et les détenus. Mais il y a une petite haine et une frustration qui s’est créée…"

Tatie
V.I.P.
V.I.P.

Niveau d'alerte : Aucun avertissement
Messages : 13962
Réputation : 317
Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Actualité]Belgique : droit de grève , oui mais..

Message  Tatie le Mer 01 Juin 2016, 10:39

lui est sorti mais ça ne s’arrête pas pour les autres !
il faut que ça change rapidement avant que d'autres drames s’enchaînent inexorablement!

Tatie
V.I.P.
V.I.P.

Niveau d'alerte : Aucun avertissement
Messages : 13962
Réputation : 317
Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Actualité]Belgique : droit de grève , oui mais..

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:04


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum