Forum Prison
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 11 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 11 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 335 le Dim 18 Jan 2015, 19:14

[débat] le sens de la peine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[débat] le sens de la peine

Message  Amarok le Ven 10 Juin 2016, 17:08

Pour être efficace, la peine doit avoir un sens.
Selon vous, quel doit être avant tout le sens de la peine ?
A quoi et à qui doit -elle servir ?


Merci de  donner votre avis .

Amarok
V.I.P.
V.I.P.

Niveau d'alerte : Aucun avertissement
Messages : 795
Réputation : 88
Age : 54
Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [débat] le sens de la peine

Message  Tatie le Ven 10 Juin 2016, 17:47

vaste sujet, sujet intéressant, mais surtout questionnant

perso, sans être abolitionniste des prisons, je n'ai encore pas trouvé de sens à la peine,
sur quoi on se base pour quantifier quelle peine donner?
quel message on envoie quand on prive de liberté quelqu'un pour 2 ou 4 mois?
en quoi entre 3 et 5 ans par exemple, la prise de conscience peut être différente
en quoi rester inactif entre les murs peut changer la vision de l'avenir, peut vraiment aider à modifier les comportements?
à quoi sert une peine de plus de 10 ans?

mettre la société à l'abri de ces "fautifs" me répondra-t-on !  oui surement mais c'est peut-être le seul sens qu'elle a, la seule motivation, mais tant que la prison sera un dortoir, un mouroir, un parc à "vilains" sans but, il n'y a pas pour moi de sens clair à la peine.
elle devrait servir à insérer ceux qui ne l’étaient pas, à faire réfléchir sur les conséquences des actes commis, à éviter la récidive  en conscientisant les personnes
elle ne devrait pas servir à soigner, la prison n'est pas un lieu de soin, ce n'est pas son rôle. penser qu'on peut soigner une addiction ou une déviance ou une maladie psy entre les murs est une connerie
elle ne devrait pas abîmer les hommes et les femmes qui sont dedans et en faire des fauves ou des épaves, ou des "caids".
elle ne devrait pas enlever l'espoir d'un avenir possible
elle ne devrait pas être violente.
j'ai pas de recette miracle pour dire ce qu'elle devrait être mais en tout cas, je sais ce qu'elle ne devrait pas être.

Tatie
V.I.P.
V.I.P.

Niveau d'alerte : Aucun avertissement
Messages : 13962
Réputation : 317
Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Question sans réponse.

Message  Barbarella le Sam 11 Juin 2016, 11:10

Bonjour, bien d'accord avec ce qui vient d'être écrit. Moi aussi, je commence à comprendre que la prison est d'abord une réponse face à la société, aux familles des victimes mais pour le détenu et sa famille, pas d'issue. D'un côté, un détenu (16 ans) qui sait qu il passera de longues années incarcéré car il faut qu'il paie pour un acte dont il ne comprend pas le sens et une famille qui soit disant comme il est mineur, doit être informé de son suivi médical et psychologique car c'est la loi, comme ils disent si bien.Et bien, non, on doit se torturer car ce n'est pas possible. Je ne me laisserais pas faire. Si il doit y avoir un sens à son enfermement, cela doit passer par le soin. Si la société le laisse sortir un jour, la justice me dit qu'il doit avoir compris ce qu'il a fait. Mais quels sont les moyens mis à sa disposition pour cela. Un psychologue qui ne peut pas rentrer en contact avec la famille? Comment travailler le sens de la peine par cette thérapeute sans voir les parents; les beaux discours politiques d'un côté et la rigidité d'une institution dans laquelle on ne met pas de moyens car quand même, on ne va pas donner de l'argent pour "ces gens là". Cette société bien pensante qui parle d humanité et qui ne veut surtout pas payer pour aider ses détenus, c'est la même logique que ceux qui sont choqués par les images des migrants qui meurent noyés mais bon, on ne peut pas les accueillir car ils vont prendre notre travail. Cela me rappelle étrangement ce qu'il s'est passé il y a plus de 60 ans. Mais' heureusement, ce forum montre qu'on peut quand même résister.

Barbarella
Membre actif
Membre actif

Niveau d'alerte : Aucun avertissement
Messages : 69
Réputation : 2
Age : 47
Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [débat] le sens de la peine

Message  Invité le Sam 11 Juin 2016, 12:43

En essayant de faire concis "le sens de la peine" :

Dans un monde idéal se serait retirer un individu de la société tant qu'il constitue un danger pour celle-ci. Profiter de cette période de retrait pour permettre à l'individu qui le souhaite de s'intégrer, ou de réintégrer la société, lui fournir l'aide et les moyens pour qu'il y parvienne et quoi qu'il arrive ne pas lui ôter son statut d'être humain.

Dans un monde idéal on retirerait les concepts de punition (souvent mauvais synonyme de peine), satisfaction des victimes et partie civiles, vengeance fut-elle de la société.

Ce qui est terrible c'est d'imaginer (et à la lecture du post qui précède j'ai rétrospectivement froid dans le dos) que le traitement d'une peine, le temps passé retiré de la société puisse selon le panel de décideurs (juge, jury, avocat, procureur,...) être la prison ou des soins de qualité mais pas les deux ensemble.
On peut en France, aujourd'hui, pour satisfaire les parties civiles (parfois appelées les victimes), condamner un type à de la prison sans soins et ainsi permettre à l'issue de sa peine à un individu dont le sens de la peine aura été de le détruire davantage de retrouver la société en moins bon état qu'il ne l'avait quittée.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [débat] le sens de la peine

Message  Barbarella le Sam 11 Juin 2016, 15:46

On pense que la personne doit avoir une peine mais aussi qu'elle doit souffrir pour comprendre. C est faux. On doit pouvoir élaborer, introspecter, s apaiser pour pouvoir "soigner" les mécanismes qui ont amené au fameux passage à l.acte. Sinon, c'est à jamais inaccessible et la peine qu'elle que soit sa durée, n.aura aucun sens. Mais si on est pas complètement délirant, malade psychiatrique avéré, on est incarcéré et soit on donne des traitements médicamenteux plus ou moins adapté, soit on fait des expertises psychiatriques pour le procès. Mais le problème n'est pas la, la période de détention surtout pour un mineur doit lui permettre de comprendre et éventuellement de changer et pour cela, les moyens mis en œuvre sont dérisoires. Et nous, les parents n'avons plus aucun droit que d'être spectateurs. Je ne parle évidemment que de ce que je perçois depuis peu de temps, mais nous avons des droits et nos détenus aussi et nous devons les faire respecter.

Barbarella
Membre actif
Membre actif

Niveau d'alerte : Aucun avertissement
Messages : 69
Réputation : 2
Age : 47
Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [débat] le sens de la peine

Message  Tatie le Dim 12 Juin 2016, 11:09

quand on lit ça * :

   J’ai 37 ans et j’ai fait 23 ans de prison. La prison, ça enrichit ! Mais là, ça m’a détruit parce que j’aurai préféré prendre 25 ou 30 ans en une fois mais pas petit à petit.


on peut se demander le sens de la peine, des peines....
des peines et des enfermements depuis l'âge de 13 ans et on veut donner un sens à tout ça..


* dans un compte-rendu d'un procès, pour info il a 2 ans de +à faire...

Tatie
V.I.P.
V.I.P.

Niveau d'alerte : Aucun avertissement
Messages : 13962
Réputation : 317
Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [débat] le sens de la peine

Message  Amarok le Dim 12 Juin 2016, 11:41

Oui, vaste sujet, mais fondamental car  tout notre système est basé la-dessus : la priation de liberté . Pour que la peine soit utile,comprise,acceptée, il faut s'efforcer de lui   trouver un sens ,même si ,au-départ ,elle n'en a pas forcément un .
Il est indiscutable que  la sanction  doit permettre à l'auteur d'une infraction,d'un délit, d'un crime de prendre conscience de ses actes et de leurs conséquences  ,admettre qu'il a fait une erreur  et envisager de changer de comportement .Elle doit être le point de départ d'un travail sur lui-même   et  ouvrir éventuellement  les perspectives d'une réparation ,de témoigner de l'empathie et d'exprimer des regrets aux victimes .
Cela suppose que l'auteur est responsable,assume les faits et comprend qu'il  ne doit plus recommencer.
Mais certains sont irresponsables,incapables de répondre d'eux-mêmes
(schizophrénie) ,où victimes d'une addiction .Leur état nécessite  une prise en compte impérative de leurs problèmes et l'enfermement dans les établissements ordinaires n'est pas une réponse acceptable ,car cette épreuve est terrible,les personnes vulnérables dehors le seront encore plus dedans et la prison ne fera qu'empirer leur maladie .La sanction devrait s'articuler prioritairement autour de  soins de qualité ,avec une obligation de soins et une surveillance draconienne.
On punit  aussi  en fonction de la gravité des faits.Il faut aussi accepter l'idée que le tort n'est pas toujours réparable ,certains malheurs sont imprévisibles et irréversibles (par ex ,un accident de voiture ).Faire subir une douleur proportionnelle ,ou pire ,par désir de vengeance ne va en rien effacer ni réparer la douleur des victimes.
C'est  pourquoi les longues peines sont irréelles et  le temps (d'enfermement) est   une mesure dont le bien -fondé est  très discutable. La peine devrait être plus individualisée et suivre l'évolution du détenu.Elle devrait   se terminer dès qu'il est prêt  à retourner en société et capable de reconstruire un rapport aux autres en ayant perdu  toute intention de nuire.  
Enfin,de nombreux délits mineurs sont passibles de prison, alors qu'ils ne représentent pas un véritable danger   pour la société (sur-endettement,non-respect de la loi (ex:syndicalistes  d'Air France).L'exclusion de la vie ordinaire va plonger ces personnes et leurs familles dans des situations catastrophiques ,avec des effets dévastateurs ,sans commune mesure avec le délit initial ,ce qui est un véritable non-sens .

Amarok
V.I.P.
V.I.P.

Niveau d'alerte : Aucun avertissement
Messages : 795
Réputation : 88
Age : 54
Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [débat] le sens de la peine

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:06


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum