Forum Prison
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 13 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 13 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 335 le Dim 18 Jan 2015, 19:14

[discussion] L'inquiétude, innée ou acquise ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[discussion] L'inquiétude, innée ou acquise ?

Message  Invité le Mer 22 Juin 2016, 23:35

Vous êtes inquiet(e) ?

Comment vous rassurez vous ?

Comment votre proche supporte-t'il et comprend-t'il cette inquiétude à son endroit ?

Est-ce inné (vous avez toujours été comme ça) ? est-ce acquis (votre parcours vous a rendu comme ça) ?

Comment cela vous pourrit-il la vie et/ou celle de vos proches ?

venez nous raconter, vos inquiétudes celles de vos proches ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [discussion] L'inquiétude, innée ou acquise ?

Message  Invité le Jeu 23 Juin 2016, 11:08

bonjour,

oui, j'ai toujours été inquiète durant la détention de mon proche.
je n'étais jamais vraiment rassurée.
je faisais du sport, des ballades en vélo, des promenades pour vider la pression que je subissais face à son incarcération.
je ne lui faisait pas part de mes états d'âme, il avait déjà les siennes, je ne voulais pas en rajouter.
chez moi l'inquiétude est innée, mais depuis ce passage en prison elle me colle à la peau.
bien qu'il soit sorti, je continue à nous pourrir la vie.
je n'arrive pas à oublier et à lui témoigner une réelle confiance ce qui s'en ressent dans nos échanges fragilisés par la case prison.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [discussion] L'inquiétude, innée ou acquise ?

Message  Amarok le Jeu 23 Juin 2016, 18:51

IL est normal d'être inquiet quand il faut affronter une situation complètement nouvelle et les problèmes qui en découlent .Mais cette inquiétude ne doit pas être permanente et tourner à l'anxiété ,il ne faut pas s'inventer des problèmes qui n'en sont pas .Il faut essayer de garder la tête froide et se consacrer   à  régler les vrais problèmes de son mieux.
Le pire peut arriver, en prison,comme ailleurs.Je crois qu'il  faut surtout être présent , à l'écoute et très attentif  pour justement réagir au moindre signal. Mais de toute manière, être inquiet  ne changera rien à rien,c'est se contrarier inutilement.
J'essaie de cogiter le moins possible et ,comme Ninivivi, de m'aérer la cervelle régulièrement , ça aide à faire le vide.

Amarok
V.I.P.
V.I.P.

Niveau d'alerte : Aucun avertissement
Messages : 795
Réputation : 88
Age : 54
Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [discussion] L'inquiétude, innée ou acquise ?

Message  Tatie le Sam 25 Juin 2016, 12:14

Je n'etais pas d'un naturel très inquiet dans le quotidien, je psychotais pas à chaque retard ou absence non annoncée de mon entourage, je ne suis pas pendue au bout du fil pour savoir si tout le monde va bien, on pouvait prendre ça pour de l’indifférence, mais ça n'est est pas.
je suis indépendante et je préserve l’indépendance des autres.
La vie m'a appris que tout se sait toujours, que quand il se passe des choses graves, on finit par le savoir.

le passage en prison de mon gamin a changé la donne,
ne pouvant rien savoir de ce qu'il vivait mais apprenant jour après jour ce qui se passait en prison, l’inquiétude grandissait au fur et à mesure de cet apprentissage.
et les absences et silences des uns et des autres de mes proches me faisaient m’inquiéter, j'avais perdu confiance en tous, j'avais perdu une grande part d'insouciance. c'en est fini du "pas de nouvelles, bonnes nouvelles"

Maintenant quand je n'ai plus de nouvelles de quelqu'un de très proches ou pas, je fais en sorte d'avoir des nouvelles, meme indirectement. Je ne supporte plus de ne pas savoir si la personne va bien, je ne supporte plus les silences. Je peux meme devenir très vite envahissante et bousculante voire intrusive pour avoir des nouvelles.

Certaines personne ne comprennent pas cette inquiétude, ne la trouvent pas justifiées, la rejettent meme, mais c'est pas grave. Elle est là, elle est réelle,meme si elle est irraisonnée.
meme si elle pourrit ma vie et surement la leur. Aujourd'hui, elle ne me quittera plus.



Tatie
V.I.P.
V.I.P.

Niveau d'alerte : Aucun avertissement
Messages : 13962
Réputation : 317
Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [discussion] L'inquiétude, innée ou acquise ?

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:04


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum