Forum Prison
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 12 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 12 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 335 le Dim 18 Jan 2015, 19:14

[discussion] la dignité humaine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[discussion] la dignité humaine

Message  Amarok le Lun 27 Juin 2016, 18:42

On évoque à tout bout de champ  des conditions de détention "indignes"? La violation de normes sanitaires élémentaires est " indigne" , l'absence de soins est "indigne", certains comportements sont " indignes" ?... finalement ,en prison, tout  est indigne ...  
Mais que met-on derrière cette notion de dignité humaine ?
A partir de quelles limites la dignité humaine est-elle bafouée ?
Ce principe ne doit-il pas être associé à d'autres pour avoir une véritable signification : liberté ? décence ? égalité ?  vulnérabilité..... ?  

Amarok
V.I.P.
V.I.P.

Niveau d'alerte : Aucun avertissement
Messages : 795
Réputation : 88
Age : 54
Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [discussion] la dignité humaine

Message  Tatie le Mar 28 Juin 2016, 09:39

la notion de dignité humaine est effectivement un vaste sujet
et chacun y mettra ses propres limites basses

un enfant en Afrique qui n'a pas de quoi manger ou boire n'est pas respecté dans son statut d'humain. Un SDF sur une plaque de métro à Paris non plus.
La torture, quelle qu'en soit la finalité est un outrage à la dignité humaine.

La dignité humaine pour moi, c'est d'avoir accès au minimum vital, c'est le respect des corps, le droit à ne pas être maltraité.
Mais chacun est différent et a une capacité à accepter les choses en fonction de sa personnalité et de la capacité à encaisser et admettre ce qu'il vit / subit.
La tolerance à la misère sociale, financière et face aux manque de soins est propre à chacun suivant d'où il vient, de ce qu'il a vécu, de l’éducation, des habitudes familiales et sociétale.

quelqu'un qui n'est pas difficile à nourrir se contentera de soupe et et de pain car il mange pour vivre, il ne vit pas pour manger bien.
quelqu'un de pudique ne supportera pas d’être à poil , alors que pour d'autres la nudité n'est pas un problème.
c'est ancré dans les "mœurs" et coutumes des pays et la politique sociale qui y est engagée et son propre choix de vie.

c'est quand on commence à imposer à autrui que la question se pose de ce qui digne ou indigne.
Dans un pays "civilisé" comme la France, ne pas avoir accès aux soins dans un délai acceptable est indigne en ce qui concerne les urgences médicales
( on râle dehors de devoir attendre 1 an pour voir un ophtalmo mais est-ce indigne? je ne crois pas, c'est anormal, mais pas indigne)
vivre entassés dans une pièce est indigne, la violence exercée sur des plus faibles, des "différents" au prétexte qu'ils sont faibles et différents est indigne. Etre privé du minimum vital est indigne. Vivre dans un lieu insalubre est indigne.

Dehors quand cela est vécu, il y a quand meme des moyens de changer les choses, les services sociaux, les associations se mobilisent, meme mal, meme lentement, mais ils agissent pour limiter et améliorer ces conditions indignes .

En prison, meme si des voix s’élèvent, tout est subit sans que rien ne vienne modifier profondément les choses.

Les choses nous semblent indignes pour un pays comme le notre, mais si on compare à d'autres , il y a pire.
ça ne veut pas dire qu'on doit accepter parce qu'il y a pire ailleurs, non, ça veut dire que la dignité humaine aujourd'hui est à géométrie et géographie variable.

Et que certains Hommes bafoueront toujours le droit des autres à vivre décemment, à exister tels qu'ils sont.

La dignité humaine en conclusion pour moi, c'est le respect de la personne, ne pas le considérer comme un objet, comme un numéro, comme un jouet, comme un otage, comme un enjeu de pouvoir. Le considérer malgré ses différences, malgré ses choix.
Considérer chaque vie humaine comme importante et ne rien faire pour la détériorer par quelque moyen que ce soit . Ne pas abuser de sa position pour avilir, pour asservir.

chacun d'entre nous peut être auteur à un moment responsable du manquement à ce respect de la dignité humaine.



Tatie
V.I.P.
V.I.P.

Niveau d'alerte : Aucun avertissement
Messages : 13962
Réputation : 317
Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum