Forum Prison
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 20 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 20 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 335 le Dim 18 Jan 2015, 19:14

[mon point de vue] les sujets sensibles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[mon point de vue] les sujets sensibles

Message  Amarok le Jeu 30 Juin 2016, 23:30

Certains sujets sont particulièrement sensibles et l'enfermement les rend encore plus délicats.  Sur le forum ,on essaie de participer à des discussions ,certaines nous inspirent ,d'autres moins. On tente de faire avancer le débat ,de donner nos avis ,sans être  forcément  à l'aise avec le  thème abordé et personne n'est à l'abri d'une "bourde"  ou d'un malentendu  parce que le sens accordé à un mot n'est pas le même pour tous.
Est-ce qu'il vaut mieux:
-tenter d'apporter une réflexion ,en risquant de commettre une erreur ou une maladresse , quitte à aller au casse-pipe ....
-ou rester tranquillement  planqué dans son coin,en ne participant à rien,et en ne prenant aucun risque....
-ou ne parler de rien ,ou ne parler que de soi ....
Les thèmes proposés  sont très  variés, des plus légers aux plus graves ,pour aborder  tous les aspects de la détention.Et je trouverais dommage que certaines discussions soient abandonnées simplement pour une question de vocabulaire ou parce que les points de vue ne sont pas concordants.

Amarok
V.I.P.
V.I.P.

Niveau d'alerte : Aucun avertissement
Messages : 790
Réputation : 88
Age : 54
Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [mon point de vue] les sujets sensibles

Message  dianaf le Ven 01 Juil 2016, 16:42

Participer à des sujets avec nos mots, une chose pas simple et hyper compliquée.
Echanger des mots, dire un p'tit mot, les premiers mots, nos mots choisis, autant de mots qui comptent et qui résonnent.
Les mots écrits, ont vite fait de se poser quelque part au creux d'une oreille attentive, et souvent , ils y restent accrochés...
Qui ne se souvient pas d'un petit mot entendu ici ou là, et qui l'aura marqué à jamais?
Souvent les mots savent se faufiler au plus profond de chacun d'entre nous qu'ils peuvent y faire réfléchir ou faire éclater le désaccord.
Les mots savent consoler, détruire, ils savent donc nous toucher, nous atteindre...
Comme le dit Amarok, nous ne sommes pas à l'abri d'une bourde ou d'un malentendu parce que le sens accordé à un mot n'a pas le même sens pour tous.
Quitte à se prendre un râteau...cela peut faire mal... au moins mon point de vue sera lu.


dianaf
Habitué(e)
Habitué(e)

Niveau d'alerte : Aucun avertissement
Messages : 245
Réputation : 19
Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [mon point de vue] les sujets sensibles

Message  ISA14 le Dim 03 Juil 2016, 12:47

Bonjour,

Je viens de lire les posts d'Amarok et de Dianaf et je suis d'accord avec elles, il n'est pas toujours aisé de répondre à certains posts, parfois du fait de notre statut sur le forum (correspondant(e) - femme/mari - soeur/frère - parents - ami(e)), de nos ressentis vis à vis de la prison, de nos mots qui parfois peuvent choquer ou être mal interprétés mais ne faut-il pas mieux choquer, être incompris(e) que de ne pas participer du tout.

ISA14
V.I.P.
V.I.P.

Niveau d'alerte : Aucun avertissement
Messages : 1256
Réputation : 30
Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [mon point de vue] les sujets sensibles

Message  dianaf le Ven 18 Nov 2016, 14:15

Le passé ne s’efface pas, les mots écrits encore moins... il est difficile de se faire pardonner quand la bourde est commise sans intention de faire du mal, et pourtant quand le mal est fait et blesse profondément...:
Comment demander le pardon?
Comment réparer son erreur?
Quels sont les mots que l'offensé souhaiterait entendre?
Des sujets tabous, il en existe beaucoup trop derrières ces murs, pour savoir où en sont les limites.
Il est VRAI, qu'il est plus aisé de demander à un inconnu, qu'oser demander à son proche.
Aussi depuis... j'ai osé demander à mon fils qu' était devenue sa libido, comment? privés de liberté et de sexe, les détenus géraient-ils? Il m'a fait découvrir une autre vie que leur impose le milieu carcéral.

dianaf
Habitué(e)
Habitué(e)

Niveau d'alerte : Aucun avertissement
Messages : 245
Réputation : 19
Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [mon point de vue] les sujets sensibles

Message  Tatie le Ven 18 Nov 2016, 15:05

Amarok a écrit:
Est-ce qu'il vaut mieux:
-tenter d'apporter une réflexion ,en risquant de commettre une erreur ou une maladresse , quitte à aller au casse-pipe ....
-ou rester tranquillement  planqué dans son coin,en ne participant à rien,et en ne prenant aucun risque....
-ou ne parler de rien ,ou ne parler que de soi ....
pour beaucoup le choix est fait : ne parler de  rien
pour d'autres trop parler, mal parlé ou ne parler que de soi.
mais effectivement chaque mot dit peut être un mot maudit, blessant, avilissant.
et dans ces cas là, demander pardon ne sert à rien, rien n'effacera jamais la blessure ressentie. et rien ne peut réparer. jamais.
surtout quand ça pousse certain à partir parce que ça fait trop mal. parce que le manque de respect est criant, blessant.

mais on peut se poser la question : dois-je continuer à dire, quoiqu'il arrive ou dois-je être solidaire de celui qui a été blessé. et me taire?
choix difficile, choix presque impossible.

mais quoiqu'il en soit,  sur un forum comme ici, ne pas oser parler de choses dérangeantes, de choses fortes, de choses graves, réduit à néant le but du forum.
s'entraider entre proches c'est aider nos détenus à travers nous, c'est les aider à voir du monde au parloir à avoir leur perms, leur liberation, faire valoir leurs droits
mais il y a un tas de détenus sans personne, alors il faut parler pour eux, dénoncer un certain nombre de choses, ne pas les oublier, ne pas les laisser pour compte sous prétexte qu'ils sont seuls.
parler de la pauvreté en prison, c'est parler société, c'est s'interroger sur le rejet,
parler suicide, c'est parler de la désespérance, de la culpabilité non assumée parfois, du ras le bol, du trop de souffrances endurées
parler du mitard, c'est  s'interroger sur ce lieu secret où tout se passe dans le silence, dans le confinement, dans le non-droit. c'est chercher à comprendre pourquoi certains y vont plus souvent qu'à leur tour, pourquoi certains demandent à y aller, c 'est quoi la souffrance au fond qu'ils ressentent pour en arriver là? c'est prendre conscience des abus qui se passent dans ce confinement, c'est regarder en face les violences exercées par ceux qui ont tout pouvoir, c'est considérer les séquelles morales et physiques qui en résulteront
on doit parler de la privation de sexualité, le manque d'intimité parce que, comme dehors, le corps parle, le corps réclame.

on doit parler de tout parce que tout est réel, tout est le quotidien de certains détenus, tout est la vérité qu'on cache au plus grand monde  mais que nous, nous ne devrions pas passer sous silence.

Tatie
V.I.P.
V.I.P.

Niveau d'alerte : Aucun avertissement
Messages : 13925
Réputation : 317
Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [mon point de vue] les sujets sensibles

Message  Tatie Hier à 11:05

les sujets dit sensibles ne sont pas là pour effrayer, ni pour créer des polémiques
la prison est un tout, passer certaines choses sous silence reviendrait à gommer ceux qui subissent, ceux qui sont privés, ceux qui sont en détresse, ceux qui sont en souffrance.
alors ne boudons pas ces sujets, ne nous mettons pas des œillères, osons en parler pour tout ceux qui ne le peuvent pas.

Tatie
V.I.P.
V.I.P.

Niveau d'alerte : Aucun avertissement
Messages : 13925
Réputation : 317
Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [mon point de vue] les sujets sensibles

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 10:49


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum