Forum Prison
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 31 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 31 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 335 le Dim 18 Jan 2015, 19:14

[Info] activité cuisine pour des mineurs.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Info] activité cuisine pour des mineurs.

Message  Tatie le Mar 16 Aoû 2016, 07:55

A la prison, le chef est en cuisine


Jeunes détenus et personnel pénitencier et de la protection judiciaire déjeunent ensemble tous les vendredis de vacances.

Cet été, à la maison d’arrêt de Tours, le chef d’un des restaurants des Halles encadre les détenus mineurs à l’atelier cuisine.

J'aime bien parce que ça me permet de sortir de ma cellule. Et puis, pour des raisons d'hygiène, on prend une douche avant d'aller en cuisine, alors, comme ça, on se sent tout frais.

Djamel fait partie des neuf mineurs actuellement détenus à la maison d'arrêt de Tours.
Neuf cellules disponibles, neuf cellules occupées. « Le taux d'occupation du quartier mineur est toujours assez important », explique Dominique Lizé, la directrice de la maison d'arrêt.

" Ici, le temps passe plus vite "

Une maison d'arrêt construite en 1935, en forme de T, comme ça se faisait à l'époque.
Pour accéder au quartier des mineurs, il faut franchir de nombreuses portes, grilles, portiques. Les jeunes qui y sont détenus – ils ont 16-17 ans – l'ont été à la suite de faits graves ou en raison de la récidive de délits moins importants.
Dolorès Lemeux, responsable de la protection judiciaire de la jeunesse, insiste sur le fait que plus encore que pour les adultes, il faut que la prison soit « utile ». « On fait un gros travail sur le sens de la peine et assurons un suivi psychologique et psychiatrique. Dans la prison, la scolarité est obligatoire ».
Les cours de cuisine proposés chaque vendredi du mois pendant les vacances scolaires sont par contre facultatifs, mais la totalité des jeunes en détention ont décidé d'y participer.
L'initiative remonte à 2009, mais depuis cet été, c'est Christelle Peynot, le chef d'un des restaurants du quartier des Halles, qui officie aux fourneaux, alors, forcément, ça change tout.
« J'ai été sollicitée par le président de la Croix-Rouge, et j'ai le sentiment d'avoir été tout de suite acceptée par les jeunes. Ils sont attentifs et réceptifs. »

Charlotte sur la tête, veste blanche de rigueur, Smail insiste sur le fait qu'avant d'établir le menu, il faut tenir compte des possibles allergies des uns et des autres, de leurs goûts aussi. Vendredi dernier, dès 9 h 30, on s'est affairé à la réalisation d'un millefeuille de tourteaux, de rouleaux de bœuf aubergine et de pêche menthe-canelle. Un menu gastronomique qui tranche par rapport à l'ordinaire.

« C'est aussi le moyen de les sensibiliser aux questions d'hygiène, d'équilibre alimentaire et tout simplement de goûts. La quasi-totalité de ces jeunes sont issus de milieux sociaux très défavorisés. Beaucoup d'entre eux n'ont jamais été au restaurant », confie Dominique Lizé.
Le monde de la restauration, Djamel l'a approché lors de sa formation dans un établissement situé dans un département voisin. « Je ne faisais pas la cuisine mais j'étais serveur. Ici ça peut paraître compliqué, mais Madame Peynot explique vraiment bien. Quand on est là, le temps passe vite ». « Oui, le plus pénible, finalement, c'est la vaisselle » confirme Smail.
Quels que soient les faits qu'on ait commis, à 16 ou 17 ans on reste un ado, « avec la fragilité propre à cette tranche d'âge. Ainsi les jeunes détenus n'arrivent pas à comprendre pourquoi un chef de cuisine a décidé de leur consacrer, du temps, entièrement bénévolement », explique la directrice de la maison d'arrêt. Peut-être tout simplement, parce qu'ils en valent la peine ?

nouvelle république-16-08-16

Tatie
V.I.P.
V.I.P.

Niveau d'alerte : Aucun avertissement
Messages : 13925
Réputation : 317
Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Info] activité cuisine pour des mineurs.

Message  Tatie le Mar 16 Aoû 2016, 08:00

voilà un témoignage de ce qui se passe en prison qui ne fait pas peur...

les ados ont besoin d’être occupés, alors pourquoi pas la cuisine, ça peut les canaliser, apprendre des gestes précis et développer leurs goûts

toutn plutôt que l'oisiveté, surement un bon plan.

Tatie
V.I.P.
V.I.P.

Niveau d'alerte : Aucun avertissement
Messages : 13925
Réputation : 317
Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum