Forum Prison
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 31 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 31 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 335 le Dim 18 Jan 2015, 19:14

[Témoignage] Une femme en prison

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Témoignage] Une femme en prison

Message  L'equipe Forum Prison le Ven 02 Sep 2016, 10:27

Nancy, 14 juin 2000, il est 18 h, je viens de passer la porte de ma nouvelle maison, maison que je connais bien pour y avoir fait un court séjour l’an dernier. Ayez, je suis arrivée, le policier se lève et vient m’ouvrir la porte de la cage. Je descends du fourgon cellulaire, me voilà revenu au point de départ.

Je passe la porte toujours menotté direction le greffe, enfin le policier se décide à m’enlever les menottes. On me demande de décliner mon identité, et on prend mes empreintes. Le greffe demande si j’ai de l’argent, le policier répond «  rien à la fouille », je le regarde en souriant et je réponds que j’ai du liquide. Je sors 1000 francs de ma basket, au moment de la fouille de la garde à vue, ils sont passés à côté. Le policier me lance un regard énervé, je lui souris.

Le greffe me remet un bon de cantine arrivante qui me permettra d’acheter tout de suite le minimum de cigarette, affaire de toilette, nécessaire de correspondance et je le recevrais le lendemain.

Une surveillante vient me réceptionner, pour m’amener au vestiaire, mais avant je dois passer à la fouille. Je n’aime pas la fouille, je crois que personne ne peut s’habituer à se mettre tout nu devant des inconnus, pour ma part, j’ai trouvé un arrangement avec les surveillantes, j’enlève le bas et ensuite le haut, toute ne l’accepte pas mais pour celle qui accepte ça m’évite de me retrouver complètement nu face à leurs regards. J’ai toujours été très pudique...

Après la fouille direction  le vestiaire pour récupérer mon paquetage, chaque détenue qui arrive reçoit dans une couverture verte une assiette, un verre, des couverts, de serviette hygiénique, d’un savon, un shampoing et un rouleau de papier toilette.

 La surveillante me conduit ensuite vers ma cellule, et me dit tout suite «  Bon L… il est tard pour la douche, on verra demain. »

« Ce n’est pas possible, surveillante, je viens de me taper 48 h de garde à vue, je pue à plein nez, j’ai besoin de me changer »

« Je vais voir ce que je peux faire avec le chef »

« Faites, je peux pas rester comme ça »

A peine, la porte fermée, je me précipite à la fenêtre pour demander qui est là en ce moment, le quartier femme sont petit, généralement ce sont toujours les mêmes qui remplissent les murs. Une me reconnait direct, les salutations commencent.

La surveillante revient me dire «  bon, L….., ça ne va pas commencer »

Les autres continuent à me questionner « t’es tombée pourquoi cette fois », j’explique que je suis en préventive, c’est-à-dire que pour l’instant je suis en attente de jugement. On me demande tout de suite de quoi j’ai besoin, étant fumeuse, je réponds de cigarette. Mon paquet de Marlboro était ouvert du coup ils me l’ont gardé à la fouille.

Je prépare mon yoyo pour qu’on puisse me dépanner, je laisse glisser le drap sous la cellule du dessous, elle m’a accroché du tabac et m’a mis un peu de ricoré, du sucre et des allumettes.

 Comme dans ma cellule, je n’ai que de l’eau froide, je me contenterai d’une ricoré froide mais comme j’ai rien mangé de la journée ça fait du bien par où ça passe.

Je viens de finir ma cigarette quand la surveillante repointe à nouveau son nez à l’œilleton, ils n’ont plus les clés à cette heure-ci.

« J’ai appelé le gradé, il a répété ce que je t’ai dit tout à l’heure, faut attendre demain »

Pour moi, ce n’est pas possible, je ne peux pas rester dans cette état de crasse, d’accord j’ai fait des conneries et j’assume cette incarcération, qui joues paye, mais la douche arrivante est un droit.

Je mets en garde la surveillante que si je n’ai pas accès à la douche, je vais réveiller la détention « L…. ne commence pas, tu sais comment ça va finir » Effectivement, je sais, le gradé va se déplacer.

C’est décidé, je commence à frapper dans la porte avec des coups de pieds violent, la surveillante me demande de me calmer, je refuse, je suis fatiguée ça fait 2 jours que je ne dors pas, 2 jours que je porte le même sous-vêtement. Je veux juste prendre une douche de 5 min, qu’on me prête des vêtements de la fouille pour que je puisse laver les miens.

Au bout d’un quart d’heure, le gradé se pointe, «  J’ouvre la porte, tu te calmes » Je lui réponds que je n’ai pas envie d’être violente, je veux juste avoir ma douche. Une fois, la porte ouverte, il essaye de m’endormir avec son baratin. Je lui rétorque que là il a bien su se déplacer pour ouvrir la cellule, et que j’en ai pour 5 minutes. Mais il s’entête et moi aussi, les premières menaces commencent à tomber.

« Tu veux pas avoir de rapport pour ton premier jour » Bien sûr que non à la base, je ne cherche pas à faire de scandale, je veux juste pouvoir me laver, pour enlever cette odeur que j’ai sur moi. Mais, je luis répond que si on me refuse le droit de ma laver alors oui, je vais perturber son quartier toute la nuit.

Il me regarde « c’est ton choix », en faites pas vraiment, on me laisse pas le choix justement, mais ça je n’arrive pas à lui faire comprendre.

Tant pis, c’est parti, les couvert sur les barreaux en alternance avec des coups de pieds sur la porte, cela ne dure pas longtemps avant que je vois des ombres de pas se rapprocher de ma porte….

Le gradé est revenu mais cette fois-ci, il est accompagné de 5 autres surveillants, il m’annonce que maintenant je vais aller faire un tour au QD, autrement dit le quartier disciplinaire. Je gueule en disant que ce n’est pas normal qu’avec tous le temps perdu, il aurait largement eu le temps de me donner cette douche, rien à faire, de toute façon trop tard les insultes sont tombées.

Je les suis jusqu’en bas, et je me retrouve dans cette cellule dans laquelle j’avais gravé « ce qui ne tue pas te rend plus fort » », la grille se referme, puis la porte. Ils m’ont quand même laissé prendre le tabac, les feuilles à rouler et les allumettes.

Et voilà, je me retrouve dans cette cellule, pour vous décrire le mitard de Charles III,  c’est une cellule de 13m2 un bloc de béton avec un matelas posé dessus, un toilette en inox et un lavabo avec de l’eau froide uniquement, et une petite lucarne en hauteur qui sert de fenêtre. Entre la porte et la cellule, une grille fait perdre encore de l’espace de la cellule déjà pas bien grande…

 Le nécessaire de toilette m’a été donné, je me déshabille et je m’approche du lavabo, je ne peux pas restée comme ça. Une fois lavée, je me sers de mon draps comme vêtement, système D, y’a pas le choix. Pour l’instant, je lave uniquement mes sous-vêtements, il fait chaud en les mettant sur les barreaux, ils seront sec demain matin. Par contre mes vêtements c’est autre chose, je n’ai pas de place pour les pendre, je préfère attendre demain pour les laver, une fois que j’aurais emprunté les affaires de la fouille.

Une fois fini, malgré la fatigue, je ne parviens pas à dormir, je ressasse les évènements de ces derniers jours et le constat est qu’à 20 ans, je suis encore en prison. Comment je vais l’annoncer à mes parents encore une fois, ma mère souffre d’une maladie qu’il la fragilise. Comment va-t-elle réagir ? Les questionnements s’enchainent dans ma tête, ce n’est pas à moi que je pense mais à mes proches.

_________________
Like a Star @ heaven L'équipe Forum-Prison

L'equipe Forum Prison
V.I.P.
V.I.P.

Niveau d'alerte : Aucun avertissement
Messages : 1495
Réputation : 591
Masculin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Témoignage] Une femme en prison

Message  Tatie le Ven 02 Sep 2016, 10:38



la prison ne répare rien, la prison, du moins les gens qui sont sensés s'occuper des détenus, abîme, détruit, rend fou, tue.
Honte à eux, honte à nous de tolérer, de cautionner par nos silences.

tout ça pour une simple douche
sa demande était légitime, une douche, elle ne demandait qu'une douche et se retrouve au mitard!
c’était pourtant si simple...
mais non, ils préfèrent l’humiliation, les refus, les sanction au lieu d'accorder 5 mn de leur temps.. c'est vraiment incompréhensible, incroyable...
elle a 20 ans, vivre ça à 20 ans et pourtant c'est à sa famille qu'elle pense.


Dernière édition par Tatie le Ven 02 Sep 2016, 15:16, édité 1 fois

Tatie
V.I.P.
V.I.P.

Niveau d'alerte : Aucun avertissement
Messages : 13925
Réputation : 317
Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Témoignage] Une femme en prison

Message  Invité le Ven 02 Sep 2016, 10:44

je serai toujours choquée par les fouilles à nu, humiliantes et dégradantes pour les détenu(es).
le seul point qui m'amuse se sont les 1000 frs passés à la "barbe" des surveillants...
médusés quand la détenue en fait état...
passée cette étape on pourra constater l'acharnement de l'a.p. qui refuse d'appliquer
les droits de cette détenue à prendre une douche.
tout ce déploiement de forces pour la voir atterrir au quartier disciplinaire pour avoir manifester son droit de prendre une douche.
toute cette perte de temps, alors que sa requête n'aurait nécessitée que 5 minutes...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Témoignage] Une femme en prison

Message  hanah le Ven 02 Sep 2016, 11:54

La prison ce encore plus dificile pour les femme je trouve    je lui dit soit tres  forte car ta que 20 ans.

hanah
Nouveau Membre
Nouveau Membre

Niveau d'alerte : Aucun avertissement
Messages : 20
Réputation : 2
Age : 28
Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Témoignage] Une femme en prison

Message  chrispi le Ven 02 Sep 2016, 12:05

Force et courage pour cette jeune fille

chrispi
Habitué(e)
Habitué(e)

Niveau d'alerte : Aucun avertissement
Messages : 187
Réputation : -2
Age : 59
Masculin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Témoignage] Une femme en prison

Message  amellia le Ven 02 Sep 2016, 15:49

J'ai lue ton temoignage et comme les autre je t'envoi du courage

amellia
Nouveau Membre
Nouveau Membre

Niveau d'alerte : Aucun avertissement
Messages : 8
Réputation : 2
Age : 52
Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Témoignage] Une femme en prison

Message  Amarok le Ven 02 Sep 2016, 19:17

Je remercie cette jeune femme pour son témoignage courageux sur  son arrivée  très difficile  en prison , dans une ambiance particulièrement autoritaire et humiliante .
Dès les premiers instants tout est fait pour la rabaisser ,avec cette fouille à nue dégradante, et  ce  bras de fer  avec les surveillants pour  une simple  douche dont elle avait bien besoin   .... Le ton est donné avec la volonté clairement affichée des uns et des autres de ne pas satisfaire sa demande  dans le seul but  de   lui faire  sentir qu'elle n'a pas d'autre choix qu'obéir. Je  trouve son renvoi  au quartier disciplinaire particulièrement  écoeurant et injustifié . Toutes ces provocations gratuites  autour d'elle sont odieuses et  révoltantes.

Amarok
V.I.P.
V.I.P.

Niveau d'alerte : Aucun avertissement
Messages : 790
Réputation : 88
Age : 54
Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Témoignage] Une femme en prison

Message  filipa le Dim 04 Sep 2016, 00:02

Je remercie cette femme j'ai pleurer tellement je comprend pas de s'acharner comme ça sur une personne et en plus une femme de 20 ans ça me dégoûté de savoir comment elle ait traiter. La prison sa devrait pas être aussi horrible pour une femme de cette age. Je suis très triste pour elle.

filipa
Nouveau Membre
Nouveau Membre

Niveau d'alerte : Aucun avertissement
Messages : 4
Réputation : 2
Age : 34
Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Témoignage] Une femme en prison

Message  ludivine75010 le Dim 04 Sep 2016, 11:35

Bonjour à toutes et tous, je suis nouvelle et j’ai lu ce temoignage sur fb de votre site et je n’ai pas pu rester silencieuse devant
Comment peut on traiter une femme comme ca alors quelle ne veut prendre qu’une douche ????????? ca me revolte de lire qu’on peut mettre plus bas que terre une jeune femme seulement parce que elle est en prison et qu’on veut pas qu’elle se lave alors que c’est un droit !!
Je suis ateré qu’on fasse subir ca a une femme de 20 ans qui elle ne pense que à sa famille alors qu’elle doit subir des choses horrible
J’ai honte de savoir ca et je pouvais pas me taire.

ludivine75010
Nouveau Membre
Nouveau Membre

Niveau d'alerte : Aucun avertissement
Messages : 1
Réputation : 2
Age : 43
Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Témoignage] Une femme en prison

Message  Emilie.carton@gmail.com le Dim 04 Sep 2016, 15:57

Je suis comme vous je suis intéressé dignee de cette violence contre cette fille. Je suis étudiante je n'ai jamais été en prison mais ça me révolte de lire se qui se passe dans mon pays comme quelqu'un la dit on peut pas croire que des traitement i humain comme cette femme a ça existe dans notre pays. J'espère que sa famille à pu la soutenir pour traverser cette violence inoui et qu'elle a su remontée la pente. Je suis de tout coeur avec elle. Amitié à toutes ces personnes. Émilie

Emilie.carton@gmail.com
Nouveau Membre
Nouveau Membre

Niveau d'alerte : Aucun avertissement
Messages : 2
Réputation : 2
Age : 34
Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Témoignage] Une femme en prison

Message  ISA14 le Lun 05 Sep 2016, 23:49

Merci de ce témoignage, finir au quartier disciplinaire alors que cette détenue ne demandait qu'à bénéficier d'une douche, douche à laquelle elle avait droit en tant que nouvelle arrivante. C'est un témoignage très émouvant, qui vous prend aux tripes, cette fouille à nu, ses brimades, la volonté de casser cette jeune détenue de 20 ans et tout cela en France au XXIème siècle. Courage à cette détenue et à toutes et tous ceux que l'AP veut abaisser, veut provoquer.

ISA14
V.I.P.
V.I.P.

Niveau d'alerte : Aucun avertissement
Messages : 1256
Réputation : 30
Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Témoignage] Une femme en prison

Message  Marius.t le Mar 06 Sep 2016, 10:45

C'est fou de lireca ! Merci ala personne qui temoige de comment elle est en prison ou étais si elle est sortie. C'est tres fort comme témoignage très dure on a vite les larmes de lire qu'on traité comme ça nos enfants c'est très dure merci merci

Marius.t
Nouveau Membre
Nouveau Membre

Niveau d'alerte : Aucun avertissement
Messages : 7
Réputation : 1
Age : 69
Masculin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Témoignage] Une femme en prison

Message  sebb le Mar 06 Sep 2016, 16:43

C'est un témoignage très difficile à lire et qui donne à réfléchir.  J'ai été très choquė et je ne trouve pas les mots. Merci du partage

sebb
Nouveau Membre
Nouveau Membre

Niveau d'alerte : Aucun avertissement
Messages : 7
Réputation : 1
Age : 45
Masculin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Témoignage] Une femme en prison

Message  Tatie le Ven 09 Sep 2016, 08:07

c'est vrai, Sabrina méritait mieux...
elle ne viendra surement pas répondre à ma question, mais je la pose quand meme..
comment se passe la détention par la suite quand on est étiquetée rebelle d'entrée? comment la situation peut-elle s'apaiser, le regard des matons sera-t-il toujours critique et méfiant envers elle?

et puis quand meme , 6 gardiens pour emmener une femme de 20 ans au mitard, c'est quand meme exagéré et vraiment fait pour impressionner, humilier, montrer de quel coté est la force ! la prison est sensée réinsérer, mais quand on ne propose que des rapports de force et des interdictions stupides par manque de bonne volonté, on en est bien loin.

Tatie
V.I.P.
V.I.P.

Niveau d'alerte : Aucun avertissement
Messages : 13925
Réputation : 317
Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Témoignage] Une femme en prison

Message  Tatie le Sam 10 Sep 2016, 08:07

l'Ap a-t-elle effacé l’ardoise de Sabrina, comme tu le dis, peut-être, peut-être pas...
mais j’imagine que, quand on a 20 ans et qu'on subit ces humiliations, cette violence, il doit être difficile de se calmer soi-meme, de faire profil bas, de se raisonner. comment ne pas avoir la rage au ventre..

Tatie
V.I.P.
V.I.P.

Niveau d'alerte : Aucun avertissement
Messages : 13925
Réputation : 317
Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Témoignage] Une femme en prison

Message  Tatie le Dim 11 Sep 2016, 21:33

ce témoignage est plein de pudeur, au moins autant qu'elle elle tente de garder sa pudeur face à la fouille.
garder sa dignité quoiqu'il arrive.
la dignité passe par être propre et on lui refuse, . Les matons ont-ils la meme pudeur et la meme dignité face à cette femme ou toute humanité a-telle disparu derrière les murs?
ça questionne...

Tatie
V.I.P.
V.I.P.

Niveau d'alerte : Aucun avertissement
Messages : 13925
Réputation : 317
Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Témoignage] Une femme en prison

Message  Tatie le Mar 13 Sep 2016, 18:37

avez-vous lu ce témoignage? avez-vous envie de dire quelques mots à cette jeune-femme ?

Tatie
V.I.P.
V.I.P.

Niveau d'alerte : Aucun avertissement
Messages : 13925
Réputation : 317
Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Témoignage] Une femme en prison

Message  Tatie le Dim 18 Sep 2016, 18:13

au milieu de toute cette violence qu'on lui a fait subir, on peut quand meme relever que la solidarité entre détenues a fonctionné

une petite lucarne sur l'humanité possible entre les murs

Tatie
V.I.P.
V.I.P.

Niveau d'alerte : Aucun avertissement
Messages : 13925
Réputation : 317
Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Témoignage] Une femme en prison

Message  Tatie le Mar 27 Sep 2016, 15:02

après avoir lu et répondu sous un article que les détenu-es sont "bichonnés" à leur entrée en prison, j'ai eu envie de remettre ce témoignage à la Une sur ce forum !

parce que quand meme faut pas déconner! si c'est ça être bichonné, faudrait qu'on m'explique... Sabrina pourrait surement en raconter plus encore, mais ce témoignage est déjà bien éclairant non? vous ne trouvez-pas? avez vous, vous aussi, envie de dire à Sabrina qu'elle a bel et bien été maltraitée et que c'est indigne?

Tatie
V.I.P.
V.I.P.

Niveau d'alerte : Aucun avertissement
Messages : 13925
Réputation : 317
Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Témoignage] Une femme en prison

Message  Ninivivi le Mar 27 Sep 2016, 17:03

oui, sabrina a été mal traitée, humiliée dès son arrivée en prison.
l'administration pénitentiaire a abusé de ses pouvoirs, elle règne en maître dans un milieu où la "rébellion" est source de maltraitance pour la détenue qui ne se plie pas aux règles qu'elle a établies.

Ninivivi
Habitué(e)
Habitué(e)

Niveau d'alerte : Aucun avertissement
Messages : 135
Réputation : 0
Age : 48
Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Témoignage] Une femme en prison

Message  Tatie le Dim 16 Oct 2016, 14:38

comme on me l'a fait remarqué à juste titre, je crois que nous aurions eu des réactions différentes, des mots différents si ça avait été notre fille qui avait subi cela.
là on généralise un peu, on en parle comme si cette personne était presque invisible comme si elle n'existait pas réellement. comme si on mettait nos ressentis après le visionnage d'un film
quand c'est les "autres" ces autres détenu-es qu'on ne connait pas, il est plus facile d'avoir un certain détachement, je crois.

mais si c’était une de nos proches qui nous faisait cette confidence, serions nous resté-es sans réactions, nos mots auraient-ils été autres?
Sabrina , je la connais, je lui ai parlé beaucoup, je ne peux pas faire comme si elle était une ex-détenue anonyme.
comme je ne peux pas faire autrement sous d'autres témoignages quand je sais de qui ils viennent.
je ne sais pas si c'est plus facile de parler à un inconnu ou à une personne connue,
mais ce que je sais en revanche, c'est que, meme maladroitement, on doit lui répondre à cette personne. on doit dire à Sabrina qu'on prend en compte sa douleur,on doit se foutre en colère, on doit s'indigner, comme si elle était notre sœur ou notre fille ou la femme qu'on soutient.

Tatie
V.I.P.
V.I.P.

Niveau d'alerte : Aucun avertissement
Messages : 13925
Réputation : 317
Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Témoignage] Une femme en prison

Message  Tatie le Ven 11 Nov 2016, 21:01

je vous repropose le témoignage d'une ancienne membre du forum qu'elle nous avait livré avec sincérité et avec toute la difficulté que ça peut représenter de se livrer ainsi aux yeux de tous.

serez-vous sensible à ce récit?
direz-vous quelques mots à cette jeune femme ?

Tatie
V.I.P.
V.I.P.

Niveau d'alerte : Aucun avertissement
Messages : 13925
Réputation : 317
Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Témoignage] Une femme en prison

Message  lukka le Ven 11 Nov 2016, 23:28

Je vous remercie de votre témoignage.

lukka
Nouveau Membre
Nouveau Membre

Niveau d'alerte : Aucun avertissement
Messages : 1
Réputation : 0
Age : 45
Masculin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Témoignage] Une femme en prison

Message  Fred le Sam 12 Nov 2016, 01:18

supprimé: post mal-venu sous un témoignage

Fred
Membre actif
Membre actif

Niveau d'alerte : Aucun avertissement
Messages : 88
Réputation : 0
Age : 52
Masculin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Témoignage] Une femme en prison

Message  Tatie le Dim 13 Nov 2016, 08:42

depuis que je l'ai remis en ligne, plus de 70 personnes l'ont lu..
et une seule personne en a dit quelque chose..

et dire qu'on nous reproche les reproches.... mais comment ne pas en faire, comment trouver normal que personne ne trouve 2 mots à dire?

Tatie
V.I.P.
V.I.P.

Niveau d'alerte : Aucun avertissement
Messages : 13925
Réputation : 317
Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Témoignage] Une femme en prison

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 10:45


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum