Forum Prison
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 33 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 33 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 335 le Dim 18 Jan 2015, 19:14

[Partenariat- OIP] Chateaudun : pas de soins ophtalmo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Partenariat- OIP] Chateaudun : pas de soins ophtalmo

Message  Tatie le Mer 12 Oct 2016, 12:46

Les détenus de centre de détention de Châteaudun privés de soins ophtalmologiques

Au mois de septembre 2016, trente-quatre détenus de Châteaudun (Eure-et-Loir) étaient en attente de consultations et de soins en ophtalmologie depuis des mois, voire des années.
En cause : l’absence d’intervention de médecin ophtalmologiste au centre de détention ou à son hôpital de rattachement, une pénurie de soignants dans le département et l’impossibilité de pallier cette carence par des permissions de sortir pour raison médicale. Une situation parfaitement connue des autorités, mais qui semble loin d’être réglée.


« Je demande, en vain depuis vingt-sept mois, un rendez-vous avec un ophtalmologue. Je ne vois plus assez pour lire et pour écrire », signale à l’OIP au mois de juin 2016 Manuel, détenu au centre de détention (CD) de Châteaudun. Saisie par l’OIP, l’unité sanitaire confirme le 23 août 2016 avoir « une liste de trente-quatre personnes en attente de consultations », dont « certains depuis janvier 2014 ». Parmi ces patients en attente, « quatre diabétiques » pour lesquels un fond d’œil doit être pratiqué « tous les ans ou tous les deux ans». Manuel « va devoir encore attendre malheureusement », conclut l’unité sanitaire.
En effet, aucune consultation ophtalmologique n’est assurée par l’hôpital de Châteaudun auquel l’unité sanitaire de la prison est rattachée. A l’hôpital de Chartres, seul un ophtalmologue intervient, « à mi-temps ». Et hors du département, à Orléans, où « les praticiens ne sont pas nombreux » les consultations s’obtiennent « au goutte à goutte : deux consultations en 2015 et quatre consultations depuis début 2016 ». Les besoins ne sont pourtant pas immenses. L’unité sanitaire estime qu’« un quota d’une consultation par mois aurait déjà permis de diminuer la file d’attente depuis 2014 », et que, pour le fonctionnement courant du service, « deux consultations par mois » seraient « l’idéal ».

« L’ARS [(Agence régionale de santé)] est prévenue, les préfets sont prévenus, nous sommes toujours à la recherche d’une solution » explique l’unité sanitaire. Contactée par l’OIP, l’ARS confirme être au courant d’une situation « à laquelle il est très compliqué de remédier » car le département « connait une grave pénurie médicale » en généralistes et spécialistes. Certaines pistes sont explorées, comme la possibilité de faire intervenir une orthoptiste, pouvant réaliser les bilans d’acuité visuelle. Une solution toujours pas effective en septembre 2016, et qui ne résoudrait en rien la question « des soins en cas de maladie ophtalmique », précise l’ARS, mais permettrait de régler une bonne partie du problème, 80% des patients en attente présentant, selon l’unité sanitaire, « des diminutions d’acuité visuelle simples ». Un « projet de télémédecine dans quelques spécialités dont l’ophtalmologie », concernant « certains établissements pénitentiaires du Centre Val-de-Loire » dont Châteaudun, n’a à ce jour, selon l’unité sanitaire, « toujours pas abouti ».

La solution de la permission de sortir pour raison médicale, si elle ne concerne que les détenus qui y sont éligibles[1], permettrait à ceux-ci de se rendre à des consultations de ville ou dans des hôpitaux des départements voisins, désengorgeant ainsi la liste d’attente au sein de la prison. Sollicité fin septembre 2016 par l’OIP, la vice-présidente chargée de l’application des peines du TGI de Chartres, dont dépend le CD de Châteaudun, répond ne pas avoir été saisie de demandes de permissions « ayant pour motif médical la nécessité de bénéficier de soins ou de consultations ophtalmologiques », ni avoir été saisie par des détenus « faisant état de cette difficulté ». Pourtant, il y a une dizaine d’années, le service de l’application des peines accordait régulièrement ce type de permissions. L’unité sanitaire explique avoir cessé de le solliciter, les juges précédents n’étant « malheureusement pas favorables » à cette mesure. Une rencontre entre unité sanitaire et service de l’application des peines devrait être prochainement organisée.

Dans un rapport conjoint rendu public en mai dernier, les inspections générales des affaires sociales (IGAS) et des services judiciaires (IGSJ), dressent un état des lieux accablant de la prise en charge sanitaire des personnes détenues. Elles pointent notamment une « offre de soins est très disparate et encore insuffisante » et recommandent une utilisation plus large des permissions de sortie pour raison médicale d’une journée ainsi que « de modifier la norme pour permettre l’octroi par le juge de permissions de sortie de plusieurs jours pour suivre des soins ».


[1] Seules les personnes condamnées peuvent bénéficier d’une permission de sortir, sous certaines conditions. Cf. Articles 723-3 et D.142 à 147 du Code de procédure pénale

leur site - ce jour

Tatie
V.I.P.
V.I.P.

Niveau d'alerte : Aucun avertissement
Messages : 13925
Réputation : 317
Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partenariat- OIP] Chateaudun : pas de soins ophtalmo

Message  Tatie le Mer 12 Oct 2016, 12:49

Encore une des consequences dramatique de l'incarceration : la vue baisse et meme certains la perde...

les détenu-es ne sont pas condamné-es à voir leur état de santé se dégrader, ça ne fait pas partie du jugement et pourtant, on rajoute à la punition... par laxisme, par incohérence, par manque de moyen, par manque d’intérêt...

Tatie
V.I.P.
V.I.P.

Niveau d'alerte : Aucun avertissement
Messages : 13925
Réputation : 317
Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partenariat- OIP] Chateaudun : pas de soins ophtalmo

Message  dianaf le Mer 12 Oct 2016, 14:07

Etre un détenu et en plus malade n'est pas simple pour accéder aux soins. Leurs droits sont difficilement respectés ou très longs. De plus les conditions d'accès sont entravés par des règles sécuritaires et le fonctionnement des prisons lorsque le détenu doit être dirigé vers une UHSI ou UHSA. Je suis sans aucun doute hors sujet pour ce post, je souhaitais seulement faire part que pour un détenu qui a besoin de soin quel qu'il soit est un véritable parcours du combattant.

dianaf
Habitué(e)
Habitué(e)

Niveau d'alerte : Aucun avertissement
Messages : 245
Réputation : 19
Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partenariat- OIP] Chateaudun : pas de soins ophtalmo

Message  Amarok le Mer 12 Oct 2016, 22:48

Encore une fois, les détenus sont défavorisés car l'accès aux soins reste pour eux plus difficile qu'à l'extérieur.Ce n'est pas normal que ceux de Châteaudun ou d'ailleurs attendent si longtemps pour un simple examen ophtalmologique. Alors que les conditions de détention aggravent les problèmes de santé ,dont ceux liés à la vue, avec le manque de luminosité des cellules, les longs moments passés devant la télévision, un espace visuel limité qui fatigue le regard .De plus, avec l'âge, la vue baisse ,c'est inéluctable,et ne pas y voir correctement est invalidant. Il est urgent de réduire les délais d'attente avant que leurs problèmes ne s'aggravent ou que les détenus rebutés ne renoncent aux consultations.

Amarok
V.I.P.
V.I.P.

Niveau d'alerte : Aucun avertissement
Messages : 790
Réputation : 88
Age : 54
Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partenariat- OIP] Chateaudun : pas de soins ophtalmo

Message  Tatie le Jeu 13 Oct 2016, 15:21

Oui, on a toujours tendance à ne voir et à ne parler que d'un groupe sans forcement s'ouvrir aux autres personnes qui sont elles aussi en souffrance, parce que nos pensées sont ciblées

plutôt que penser à augmenter les places de prisons quel sera le politique ou le groupe de citoyens qui arrivera à repenser la société ?
cette société qui met à la rue ou entre les murs des prisons
cette société qui ne donne plus de rêves ni d’espoir
cette société qui nous apprend que l'Avoir est plus important que d’Être
cette société qui dès la naissance oblige à vivre soit dans l’opulence soit dans la misère la plus totale
quelqu'un disait sur le forum que les détenus  friqués pouvaient eux sortir en payant une caution, je lui répondais que c'est dans toutes les strates de la société et dans tous les lieux que l’inégalité se joue, je lui renvoyais en exemple, école publique/ école privée mais il y a tant d'autres exemples.

et tout est ainsi fait, tout se joue autour de l’argent-roi !

Mais pour certains, trouver le minimum est un parcours du combattant

ce jeune homme, Miroslav, a pu se débrouiller,  en trouvant  de l'aide peut-être,  parce que il y a encore quelques personnes qui osent encore aider, qui osent donner le coup de pouce nécessaire je le sais d'autant mieux qu'un jour quelqu’un m'a tendu la main, m'a proposé son aide alors qu'on ne se connaissait pas vraiment.
et en se retroussant les manches, alors oui, s'il a besoin de lunettes, il pourra les obtenir
C'est donc que c'est possible.

mais ils sont combien comme cela, à attendre qu'on leur tende la main, d'avoir à bouffer et d'avoir une veste à se mettre sur les épaules?

La misère est partout, on ne peut pas en opposer une à une autre, ce sont nos fonctionnements qu'il faut revoir, c'est se poser la question de l'important, de l'essentiel.
c'est arrêter de croire que d'avoir la voiture la plus puissante ou une plus grande maison que son voisin, c'est le bonheur absolu.
c'est arrêter de se noyer dans des drogues licites ou illicites en ce disant, c'est pas grave.
C'est élever les mômes sans compétition, sans accepter que le maître mot de la société soit : Possession ! C'est leur dire qu'on peut vivre plus heureux dans un monde plus équitable, sans artifice, sans drogue, sans violence.

Alors peut-être qu'il y aurait moins de monde  à la rue, moins de monde en prison et donc plus de soins pour tous.

Tatie
V.I.P.
V.I.P.

Niveau d'alerte : Aucun avertissement
Messages : 13925
Réputation : 317
Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partenariat- OIP] Chateaudun : pas de soins ophtalmo

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 10:46


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum