Forum Prison
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 3 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 335 le Dim 18 Jan 2015, 19:14
Les posteurs les plus actifs de la semaine
Tatie
 
Atipika
 
Mehdigwen
 
Lolotte29
 
Missa33150
 
audreydylan
 
soucaina
 
noemie14
 
emmazina
 
Marieme453
 


[Vidéo]Casabianda, des barreaux dans la tête

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Vidéo]Casabianda, des barreaux dans la tête

Message  Tatie le Lun 01 Mai 2017, 07:45

Un film de Antony Fayada

La prison de Casabianda, en Corse, reste un exemple unique en Europe. Une prison "ouverte" sans murs d’enceinte, sans barreaux aux fenêtres. Volontaires et triés sur le volet, les détenus viennent à Casabianda pour travailler et se réinsérer, car c’est également la plus grande exploitation agricole de l’île.
En 60 ans d’existence, les tentatives d’évasion ont été très rares, les actes de violence et les suicides quasi-inexistants. Casabianda est cité en exemple pour son faible taux de récidive. N’y a-t-il pas moins de danger à construire des prisons assurant la réinsertion de chaque détenu, qu'à faire des prisons sans âme, des "usines à captivité", des machines à briser l’individu où celui-ci se durcira et représentera, en conséquence, un danger encore supérieur à sa sortie ? À travers les portraits de plusieurs détenus, le réalisateur Antony Fayada a suivi sur une année, le fonctionnement de cette prison d'exception.



avatar
Tatie
V.I.P.
V.I.P.

Niveau d'alerte : Aucun avertissement
Messages : 15944
Réputation : 341
Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Vidéo]Casabianda, des barreaux dans la tête

Message  Tatie le Lun 01 Mai 2017, 07:53

et pour completer :


Prisons surpeuplées, omnisurveillance, récidives pour perspective : les détenus en fin de peine et plus spécifiquement ceux ayant commis des infractions mineures, n’ont souvent pas les moyens de se préparer à leur réinsertion dans le monde libre. “Au fond de l’inconscient collectif, il y a cette notion que les détenus doivent payer par la souffrance”, lâche Robert Badinter, qui, garde des Sceaux, avait échoué à mettre en place un système de prisons ouvertes. Pourtant, en Finlande, en Allemagne et en Suisse, près d’un quart d’entre eux finissent leur peine en milieu semi-ouvert. Un système qui repose sur la confiance et sur le travail du détenu. Pour un coût trois fois inférieur à l’incarcération classique, ces solutions ont fait la preuve de leur efficacité sociale et économique. Un message pour la France, en retard sur la question en Europe, même si la réforme de Christiane Taubira entend innover avec la “contrainte pénale”, qui instaure une nouvelle peine en milieu ouvert.

Sas vers le monde libre
Bernard Nicolas a enquêté dans quatre pays sur les expériences de prisons sans barreaux, donnant la parole aux professionnels du monde carcéral, et aux détenus qui témoignent de leurs difficultés, de leurs espoirs et des avantages d’un tel accompagnement. En France, pourtant, malgré quelques rares tentatives, “punir” et “réinsérer” semblent encore difficilement conciliables. Exemples à l’appui, ce film fait la démonstration que la voie des prisons ouvertes, enjeu majeur pour les démocraties modernes, est possible.







est-ce que vivre la détention calquée au plus près d'une vie dans la société (horaire, travail, sociabilité) n'est-elle pas une solution plus acceptable, plus constructive que cette inaction, cette promiscuité, cet enferment 22/24h dans nos prisons traditionnellement construite en France?

faites vous votre idée en visionnant ces 2 reportages et venez en parler après
avatar
Tatie
V.I.P.
V.I.P.

Niveau d'alerte : Aucun avertissement
Messages : 15944
Réputation : 341
Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Vidéo]Casabianda, des barreaux dans la tête

Message  Tatie le Mer 03 Mai 2017, 13:26

personne n'a regardé?


ce genre de prisons est une bonne chose à mes yeux, parce qu'elle rapproche de la vie en société et que le retour à la vie civile en sera facilité, mais elles sont fermées à trop de profils, ça équivaut à dire que certains peuvent s’amender mais pas d'autres.
pourtant chacun a fait des victimes, directes ou indirectes, alors pourquoi ne pas proposer à tous?
avatar
Tatie
V.I.P.
V.I.P.

Niveau d'alerte : Aucun avertissement
Messages : 15944
Réputation : 341
Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Vidéo]Casabianda, des barreaux dans la tête

Message  Invité le Mer 03 Mai 2017, 16:18

J'ai regardé le reportage sur Casabianda.
Avec Borgo c'est une des premières prisons dont j'ai entendu parler.
Je voulais savoir s'il était dit dans le reportage à quel type de détenu cette prison s'adressait. Il faut attendre la moitié du reportage. Est-ce que cela explique pourquoi il n'y a pas de murs ? 
Les corses qui m'en ont parlé sont souvent amers de voir que des conditions plus humaines qu'ailleurs sont offertes à des détenus qui ailleurs sont parmi les plus mal considérés. 
Pourtant, On a le sentiment que les conditions y sont réunies pour que ceux qui y sont détenus accèdent à une nouvelle chance.

Je vous conseille de regarder ce reportage, ne serait-ce que pour les parloirs, les conditions de vie, l'accompagnement, même si la sanction à Casabianda c'est l'exclusion de Casabianda.

Il y a également une prison en Dordogne la prison de Mauzac dont une partie construite en 1985 fonctionne sur le même principe avec sensiblement la même population.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Vidéo]Casabianda, des barreaux dans la tête

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum