Forum Prison
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 4 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 4 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 335 le Dim 18 Jan 2015, 19:14
Les posteurs les plus actifs de la semaine
Tatie
 
Atipika
 
Mehdigwen
 
Sanb74
 
mimi93
 
Cocotte
 
Ginaa
 
Cec0211
 
TChoum
 
diva971
 


[Discussion] les interdictions de contact

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Discussion] les interdictions de contact

Message  Tatie le Dim 03 Sep 2017, 13:15

certains membres font face à cette interdiction de contact
parce que la justice veut les protéger
et/ou pour les besoins de l’enquête
entre autres raisons

il y a les interdictions totales ( parloir, téléphone courrier) ou partielles.

quelles sont les interdictions auxquelles vous devez faire face?
comment vous-meme ou votre proche vivez cela?
comprenez-vous les raisons?
avez-vous fait des tentatives pour faire cesser cette interdiction?
si oui, auprès de qui et comment?
l'interdiction vous concerne seulement vous et votre proche a d'autres contacts?



racontez ce que vous savez de cette interdiction afin d'aider d'autres qui pourraient y être soumis, merci
avatar
Tatie
V.I.P.
V.I.P.

Niveau d'alerte : Aucun avertissement
Messages : 16587
Réputation : 349
Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Discussion] les interdictions de contact

Message  Mehdigwen le Lun 04 Sep 2017, 00:40

Mon ami a une interdiction de contact me concernant (pour me protéger), dans ses obligations dans le cadre de son sursis avec mise à l'épreuve. Cette interdiction ne concerne que moi et elle est totale (ni courrier, ni téléphone ....).
S'il ne la respecte pas, son sursis risque d'être révoqué (partiellement ou totalement).
Depuis le jugement concernant cette interdiction, mon ami a été un mois dehors (hors prison).
Son incarcération actuelle n'est pas en lien avec l'interdiction de contact. A sa sortie, il restera 23 mois d'interdiction (le temps d'incarcération ne compte pas mais pendant la détention, l'interdiction de contact (pas de courrier .....) persiste).

Sinon, concernant le reste, c'est assez flou pour moi; Je n'ai pas trouvé d'écrit clair, fiable sur ce sujet.
Peut-être qu'avec l'apport des autres membres, ça sera plus clair ?

Lorsque je pose des questions sur ce sujet (par exemple sur ce que je peux ou ai le droit de faire, sur la levée de l'interdiction....) aux assos, avocats ...., j'ai des réponses différentes, parfois contradictoires alors je prends ce qui me parait le plus logique (mais sans certitude) : l'un des avocats conseille d'attendre environ 6 mois après la sortie de prison, le temps que mon ami fasse ses preuves.... pour solliciter la levée de cette interdiction (à la demande de mon ami).
De mon côté, je n'ai fait aucune démarche, craignant de faire pire que mieux.
Au début de cette incarcération, j'ai essayé de prendre contact avec le CIP : j'ai essuyé un refus (que je comprends).
Sur le forum, certains membres ont dit pouvoir écrire à leur proche incarcéré car ils sont victimes et que donc, eux, n'ont pas l'interdiction.
En effet, nous n'avons pas d'interdiction mais ça ne me semble pas logique d'écrire officiellement.... et même risqué pour celui qui a l'interdiction.
J'envisage de faire une lettre au JAP, pas pour demander quoique que soit, mais juste pour expliquer, un an après, où j'en suis, quels sont mes souhaits .... (pour qu'au moins ça soit dans son dossier).

Sur "comprenez-vous les raisons ? et comment on le vit :
je pense que, pour mon ami, même s'il reconnaît que son comportement est inacceptable, c'est compliqué pour lui (ce qui ne facilite pas est son appartenance à une communauté qui n'arrive pas à faire confiance à la justice, au monde médical....., en général à tous ceux qui n'appartiennent pas à cette communauté).
Quand il est sorti de cette 1ère incarcération, j'ai accepté ses appels téléphoniques mais je ne souhaitais pas le voir : il a respecté mon souhait.
En prison, il travaille, entre autre, sur cette interdiction .... je ne sais pas où il en est aujourd'hui.
Pour moi : oui j'en comprends les raisons. Cette interdiction m'a aidée à me préserver (surtout moralement), à prendre du recul, à me protéger aussi de moi-même (je pense que sans cette interdiction, j'aurais très certainement acceptée qu'il revienne chez nous alors que ce n'était pas opportun).
Maintenant, un an après, elle n'est pas toujours facile à vivre, à accepter.
N'ayant pas la possibilité d'en échanger avec mon ami, je ne peux donc parler que pour moi : là ce que j'aurai aimé, c'est pouvoir, avec l'aide d'un tiers, que l'on puisse avancer à deux sur notre relation, les suites ....

Mehdigwen
Ancien(ne)
Ancien(ne)

Niveau d'alerte : Aucun avertissement
Messages : 406
Réputation : 18
Age : 48
Féminin

Revenir en haut Aller en bas

[Discussion] les interdictions de contact

Message  Atipika le Lun 04 Sep 2017, 11:05

Bonjour, pour les 2 incarcérations il y a eu de changements:
dans la 1ère j'étais arrêtée en flagrant délit, donc co-auteur des faits. Nous avions donc une interdiction totale de communiquer que ce soit par courrier, téléphone ou bien sûr parloir. Quand au bout de 4 mois elle est sortie en contrôle judiciaire mon avocat a fait une demande de levée de cette interdiction de contact mais ça a été rejeté par le juge. C'était , d'après eux pour empêcher que les faits soient commis à nouveaux.
Cette fois ci je ne suis pas encore mise en examen donc nous avons le droit de nous écrire mais pas de nous voir sous prétexte que nous pourrions nous communiquer des informations préjudiciables à l'enquête. Etant donné que l'enquête est terminée, qu'il n'y a pas de commission rogatoire en cours, je ne comprends pas cette interdiction de se voir. Mon avocat, au vu des décès successifs dans ma famille essaye d'obtenir au moins un parloir exceptionnel, surtout que, sa famille étant loin, elle n'a presque pas de visite, elle est très isolée. On verra bien la réponse.
Et puis le 19/09 je vais être mise en examen et à ce moment les choses peuvent aussi changer.
Donc pour l'instant c'est un peu le flou.
J'avoue comprendre les interdictions dan le cas où la victime peut-être en danger mais pour nous il n'y a aucun risque de recommission des faits tant que mon amie est en prison. Moi ça fait des années que j'ai lâché tout ça et que j'essaie de m'en sortir avec des formations donc je pense avoir beaucoup plus à lui apporter en la voyant régulièrement que le contraire.
La suite le 19 Septembre...
avatar
Atipika
Ancien(ne)
Ancien(ne)

Niveau d'alerte : Aucun avertissement
Messages : 375
Réputation : 15
Age : 43
Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Les interdictions de contactes

Message  Djany le Lun 04 Sep 2017, 17:34

Bonjour à vous tous,

Je suis dans le même cas que certains ou certaines d'entre vous.
Moi on me refuse tout contact avec mon ami car d’après le juge il présente un danger pour moi, or il en est rien.
Je vais continuer à me battre pour car il paye assé pour ce qu'il a fait.

Djany
Nouveau Membre
Nouveau Membre

Niveau d'alerte : Aucun avertissement
Messages : 13
Réputation : 0
Age : 46
Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Discussion] les interdictions de contact

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum