Forum Prison
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 8 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 8 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 335 le Dim 18 Jan 2015, 19:14
Les posteurs les plus actifs de la semaine
Tatie
[Point de vue]"Bonne nuit en prison !" I_vote_lcap[Point de vue]"Bonne nuit en prison !" I_voting_bar[Point de vue]"Bonne nuit en prison !" I_vote_rcap 
Fred
[Point de vue]"Bonne nuit en prison !" I_vote_lcap[Point de vue]"Bonne nuit en prison !" I_voting_bar[Point de vue]"Bonne nuit en prison !" I_vote_rcap 
Dunardu
[Point de vue]"Bonne nuit en prison !" I_vote_lcap[Point de vue]"Bonne nuit en prison !" I_voting_bar[Point de vue]"Bonne nuit en prison !" I_vote_rcap 
mimi93
[Point de vue]"Bonne nuit en prison !" I_vote_lcap[Point de vue]"Bonne nuit en prison !" I_voting_bar[Point de vue]"Bonne nuit en prison !" I_vote_rcap 
sabrina.has@hotmail.fr
[Point de vue]"Bonne nuit en prison !" I_vote_lcap[Point de vue]"Bonne nuit en prison !" I_voting_bar[Point de vue]"Bonne nuit en prison !" I_vote_rcap 
Melayna
[Point de vue]"Bonne nuit en prison !" I_vote_lcap[Point de vue]"Bonne nuit en prison !" I_voting_bar[Point de vue]"Bonne nuit en prison !" I_vote_rcap 
Rose83
[Point de vue]"Bonne nuit en prison !" I_vote_lcap[Point de vue]"Bonne nuit en prison !" I_voting_bar[Point de vue]"Bonne nuit en prison !" I_vote_rcap 
Eva Plt
[Point de vue]"Bonne nuit en prison !" I_vote_lcap[Point de vue]"Bonne nuit en prison !" I_voting_bar[Point de vue]"Bonne nuit en prison !" I_vote_rcap 


[Point de vue]"Bonne nuit en prison !"

Aller en bas

[Point de vue]"Bonne nuit en prison !" Empty [Point de vue]"Bonne nuit en prison !"

Message  Tatie le Jeu 12 Sep 2019, 09:05

La situation des prisons en France est catastrophique. Jeanne Emmanuelle Hutin appelle à humaniser les conditions de détention indignes comme celles que connaissent les prisons françaises.

Des couvertures sales, des lits métalliques, superposés, aux échelles parfois déglinguées, des matelas par terre au milieu des punaises et des cafards. Et puis le bruit de la télévision, le bruit des rondes. La lumière aussi, qui chasse le sommeil. L'absence totale d'intimité...

Sans compter la puanteur, la chaleur caniculaire l'été, le froid glacial en hiver. Et aussi cette autre ennemie : la peur, peur d'être la proie d'une personne violente ou déséquilibrée, ou d'un mouvement d'humeur dans les cellules surpeuplées. Puis l'angoisse de la longue nuit où l'on se demande si quelqu'un viendra en cas de problème.

C'est en France ! Ce constat accablant est dressé par le Contrôleur général des lieux de privation de liberté dans le rapport La nuit dans les lieux de privation de liberté (1). Ces conditions de détention indignes ne concernent pas toutes les prisons ni tous les lieux où les personnes sont privées de liberté. Mais elles sont suffisamment répandues pour que soient dénoncées « ces périodes durant lesquelles, quotidiennement, les droits fondamentaux des personnes privées de liberté sont mis à l'épreuve ». Maisons d'arrêt et lieux de garde à vue sont particulièrement concernés.

Au prétexte que la prison ne saurait devenir un hôtel, certains prêtent peu d'attention à la vie concrète des personnes privées de liberté. Mais qu'elles soient définitivement condamnées ou en détention provisoire, rien ne justifie que leurs droits fondamentaux ne soient pas respectés. C'est pourquoi le rapport préconise des mesures d'hygiène, de sécurité et des actions pour faciliter « le maintien des liens familiaux et sociaux ». (1)

En finir avec la surpopulation
Il est honteux que, dans la France du XXIe siècle, de telles situations existent encore. Ces conditions de détention indignes accentuent les problèmes de santé des détenus, augmentent les tensions qui, trop souvent, débouchent sur la violence.

Le surpeuplement des prisons est en grande partie responsable de cette situation : au 1er juillet, en France, 71 710 personnes étaient incarcérées pour 61 105 places. On comptait 1 600 matelas posés à même le sol dans des cellules surpeuplées (2).

En maisons d'arrêt, la situation est intolérable. Au 1er juillet, à Saint-Brieuc, il y avait 178 détenus pour 39 places ! À Ploemeur, en août, le Syndicat pénitentiaire des surveillants tirait la sonnette d'alarme. À Caen, en juin, le bâtonnier Gaël Balavoine alertait : « Les détenus sont parfois trois à quatre dans des cellules de 9 m²... La prison actuelle date d'un autre temps ! » Il appelait à développer les peines alternatives.

Ce mal que la société française traîne comme un boulet depuis des décennies peut être résolu, comme aux Pays-Bas : vingt prisons fermées en quinze ans, grâce à un système pénal plus efficace et au succès de la lutte contre la criminalité et la petite délinquance, expliquait Me Jeanson, avocat au barreau de Paris.

La France détient le triste record des suicides en prison selon le Conseil de l'Europe (avril 2019). Elle se doit d'humaniser sans attendre les conditions de détention. Ainsi, les personnes privées de liberté seront mieux protégées, respectées, et leur réinsertion pourra être mieux préparée.


(1) 3 juillet 2019.

(2) Statistique des personnes écrouées, 1er juillet 2019.



Ouest-France-12/09/19
Tatie
Tatie
V.I.P.
V.I.P.

Messages : 17785
Réputation : 369
Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum